JOURNAL

Burundi: Huit rwandais condamnés pour extraction illégale de minerais

Huit Rwandais sont emprisonnés dans la prison de Ngozi depuis plus de 10 jours après avoir été arrêtés en extradant illégalement du coltan sur la colline de Ryamukoma, dans la commune de Kabarore, dans la province de Kayanza, dans le nord du Burundi.

Ils  sont identifiés comme  Samuel Ndikuriyo, Bosco Nyandwi, Augustin Nyandwi, Jean Claude Nzeyimana, Vianney  Sakubu, Ferdinand Uwizeyimana et Jean Claude Musabyimana.

Le lendemain, après leur arrestation, un procès expéditif a été organisé par le Tribunal de Grande Instance de Kayanza. Le ministère public a invoqué deux infractions : « extrait des minerais sans autorisation et vol du trésor public de la République du Burundi ». Au cours du procès, les accusés n’étaient cependant pas assistés par un avocat. Le président du siège en même temps président du TGI de Kayanza a donné gain de cause à l’accusation, soit une condamnation à dix ans de prison ferme et une amende de cent millions de francs chacun.

Cependant, les accusés ne nient pas les accusations, affirmant qu’ils étaient entraînés par le manque de nourriture dans leurs maisons. Après avoir entendu ces derniers, le procureur a demandé au tribunal de condamner chacun d’entre eux avec une peine d’emprisonnement de 10 ans avec 100 millions de francs burundais, conformément aux articles 155 et 158 ​​de la loi minière et à l’article 414 du code pénal.

Le tribunal, après avoir analysé l’affaire, les a condamnés chacun avec une peine d’emprisonnement de 10 ans. Ces Rwandais sont un ajout à d’autres 11 Rwandais emprisonnés dans la prison de Ngozi avec des accusations similaires. Ces derniers ont été arrêtés à Kabarore en essayant de faire traverser 1 tonne et 70 kilos de coltan.

 

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

 

Abdou Nyampeta

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top