Connect with us

ECONOMIE

Ça fait rire les députés ! Une maison louée à 16 millions, mais occupée à 10%, à qui celle-là ?

Published

on

L’institution rwandaise chargée de l’Education(REB) a loué une maison de 16 millions par mois, mais la maison reste occupée à 10% ; selon PAC (Public account commission). Les parlementaires ne parviennent pas à comprendre ce rapport, et insistent  à demander le nom du propriétaire. Pas de réponse, sauf les éclats de rire.

Cela ne suffit pas chez REB, qui a aussi loué un stock à 582 millions pour garder 47276 Ordinateurs, dont la commande a été faite sans motif tangible pour la destination. Chargée de l’éducation, le budget du REB est en grande partie alloué à la passation des marchés, selon le rapport de l’Auditeur général des finances de l’Etat. « 140 offres prennent 30 milliards sur les 42 prévus », un pourcentage de 71.4 !

Comme une chanson créole, « ça fait rire les députés, ça engage le parquet et fait travailler la presse ; ça fait rire les députés, encourage l’auditeur et ouvre les yeux du gouvernement, ça fait rire les députés…,oh…oooh, rire les députés… »

Hon. Juvénal Nkusi, président du PAC, cette maison est trop chère par rapport aux autres de Kigali, en plus qu’elle est placée en milieu semi-urbain (Gahanga, secteur rural de Kicukiro, parmi les plus pauvres du pays, sortie de la ville vers Bugesera). Pire encore, la maison garde peu de matériel dedans, elle chôme en grande partie.

C’est une maison de 450 m2, elle est louée à 42 dollars par m2, tandis au centre ville, un m2 se loue à 25 dollars, selon Nkusi.

Ca lève l’esprit de l’Hon Henriette Mukamurangwa Sebera (du parti Libéral) qui insiste à connaitre à qui appartient la maison. « C’est qui, qui celui-là ? » Hélas, pas de reponse, le visage de la parlementaire affiche une déception notoire.

« Mais, vous, membres du PAC, avez été sur terrain. Vous avez visité cette maison qui emporte 16 million des comptes du gouvernement. Mais, à qui appartient cette maison, dites nous, elle est à qui ?[L’assemblée se met à rire]. Vous avez été là et vous n’avez pas demandé ? ».

Cependant, Hon Nkusi a répondu à toutes les questions des députés sauf celle de l’Hon Mukamurangwa. Au moment de la promulgation du rapport, tous ont voté(comme ils avaient suivi attentivement selon la photo de Izuba rirashe), mais Hon Mukamurangwa s’abstient ; elle doit s’expliquer tout de suite.

Elle annonce, « A vrai dire, mon abstinence ne dit pas que je rejette ce rapport. Mais j’ai demandé une question, jusqu’ici pas de réponse. La question était claire, sur le propriétaire de la maison louée par REB. Au fait, je voudrais savoir si le propriétaire est une personne morale ou physique pour mériter cette bonne somme d’argent mensuellement, et si peut être il paie l’impôt. Cette personne, cette personne, que les membres du PAC y retournent et nous amènent cette personne, nous voulons le connaitre [encore des rires dans toute l’assemblée] ».

L’achat vaudrait mieux que le loyer

Selon les analystes, un loyer de 16 millions, pour une maison occupée à 10%, avec le stock de 582 millions, ceci pourrait faciliter REB et le gouvernement de s’approprier un bâtiment pouvant servir de longues années.

Le cas est similaire avec WASAC qui loue un bureau de 26 millions par mois, faisant 936 millions dans seulement trois ans.

Par ailleurs, ces grandes sommes sont destinées au loyer, alors que certains secteurs et cellules du Rwanda travaille dans les maisons indécentes.

Les exemples sont comme le secteur Ndaro de Ngororero, qui demande la contribution des habitants pour se construire un bureau d’environ 74 millions.

A Muhanga c’est pire,  la cellule Gasharu du secteur Rongi travaille dans une petite vieille maison, anciennement cabaret, dans la fumée.

Il est facile de retrouver les propriétaires des maisons  à Kigali

La ville de Kigali est urbanisée : les schémas directeurs (master plan) sont là, les avenues sont numérotés, les parcelles sont enregistrées, les maisons portent les codes.

L’office rwandais de l’habitat (Rwanda Housing Athority), en collaboration avec la ville de Kigali et ses trois districts,  a mis en place les mécanismes d’urbanisation, avec les lois et standards de l’habitat au Rwanda.

Et avec la technologie, un expert en Génie civile (auparavant chargé des terres) explique comment retrouver le propriétaire d’une parcelle ou une maison, par utilisation de GIS (Geographical Information System).

« Avec GIS, vous entrez les coordonnées de la maison, il y a les fichiers de contrôle des parcelles qui vous montrent le numéro de la parcelle dans laquelle est implantée la maison. Une fois la parcelle connue, prenez votre téléphone, composez *651#, mettez le numéro de la parcelle (UPI), directement le nom du propriétaire vous arrive », conclut-il.

L’expert signale aussi que les coordonnées sont satellitaires, et restent inchangées. Pour y arriver, on utilise GPS (instrument récepteur) ou payer 15.000 Frws au plus pour un technicien. Seulement, ça demande avoir été sur les lieux, mais PAC y a été.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved