ACTUALITE

Forum de Dakar : Kagame dévoile le secret sécuritaire de ses citoyens, la confiance

« L’Etat failli offre un sanctuaire de rêve pour tous les réseaux mafieux et criminels, y compris ceux de l’émigration clandestine », Macky Sall, président hôte

« Dans la logique de notre expérience au Rwanda, la stabilité repose sur une fondation de confiance et une prospérité croissante dont bénéficient tous les citoyens », Paul Kagame, président rwandais, prochain président de l’UA.

La quatrième édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique se tient depuis hier, en présence de trois chefs d’Etat africains, dont Paul Kagame, président rwandais et prochain leader de l’Union Africaine. Macky Salle étant président hôte, le malien Ibrahima Boubacar Keïta est aussi là.

Pour Kagame, la sécurité va de paire avec la stabilité et la confiance des citoyens. « La stabilité repose sur une fondation de confiance et une prospérité croissante dont bénéficient tous les citoyens. C’est la logique qui sous-tend notre expérience au Rwanda – une logique qu’une forme consultative de politique dans laquelle les citoyens et le secteur privé sont impliqués, et offre les meilleures perspectives», dit-il.

Le future président de l’UA appelle aux africains de coopérer, pour ne pas défaire à l’insécurité. Dans son allocution à cette 4eme édition, Il avance. « Permettez-moi de souligner que l’insécurité est florissante lorsque nous ne coopérons pas les uns avec les autres. L’insécurité prend de nombreuses formes, de la sécurité à une migration incontrôlée vers une politique de division. Quoi qu’il en soit, nous pouvons nous y attaquer avec succès en travaillant ensemble ».

Cependant, Kagame admet que la détermination interne n’exclut pas la collaboration extérieure. Il le dit dans ces termes : « Si nous donnons aux autres la possibilité de définir nos problèmes et de prendre la responsabilité de les résoudre, nous devons nous en prendre à nous-mêmes.  Un pilier majeur de la réforme institutionnelle de l’Union Africaine est une Afrique plus ciblée et plus affirmée. L’unité et la détermination de l’Afrique ne nie pas l’importance d’une collaboration fructueuse avec les partenaires extérieurs.

Macky Sall : La guerre aux terroristes, vigilance aux Etats faillis

Dans son discours à l’ouverture, Macky Sall a déclaré la guerre aux terroristes, selon la BBC.

Dans la lutte contre le terrorisme, le président Sall a souligné que « l’échange de renseignement et sa coordination » sont indispensables, ajoutant que « L’Etat failli offre un sanctuaire de rêve pour tous les réseaux mafieux et criminels ».

« Nous devons intégrer davantage les risques liés aux Etats faillis. Chaque fois qu’un Etat est affaibli d’une façon ou d’une autre, chaque fois que ses ressorts sont cassés, le vide se crée, le chaos et l’insécurité s’installent. L’Etat failli offre un sanctuaire de rêve pour tous les réseaux mafieux et criminels, y compris ceux de l’émigration clandestine, parce qu’en face, il n’y a plus de loi, ni d’autorité organisée pour combattre et freiner ces groupes », a affirmé le président sénégalais.

Pour le président sénégalais, le cas du mali signale le changement de tactique. « Face aux nouvelles menaces, les missions classiques de maintien de la paix ne sont plus adaptées. C’est le cas notamment avec la MINUSMA au Mali, sans doute l’une des missions de paix les plus meurtrières pour les casques bleus ».

Le Premier ministre tchadien Albert Pahimi Padacké, la ministre française de la Défense, Florence Parly, le président de la Commission de l’Union africaine(UA), Moussa Faki Mahamat, entre autres, assistent aussi à ce forum.

Le forum est axé sur les “nouveaux enjeux stratégiques” du continent et autour du thème “Défis sécuritaires actuels en Afrique : pour des solutions intégrées”.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Jean Baptiste Karegeya

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top