Education

HEC: Sanctions allégées pour l’INES, Gitwe reste toujours condamné

Au moment ou l’université adventiste de Gitwe en province du Sud ainsi que d’autres attendant l’allégement des sanctions prises à leur égard, INES Ruhengeri en province du Nord  se voit les sanctions allégées. Elle peut ouvrir les portes des deux branches sur cinq, suspendues récemment par le ministère rwandais de l’éducation.

Dr Emmanuel Muvunyi, chef du HEC (Conseil de l’Enseignement Supérieur), dit qu’une étude a été faite dans divers établissements suspendus pour examiner s’ils ont respecté les instructions.

Toutefois, il exhorte  ces établissements d’inviter les représentants des étudiants pour leur expliquer les résultats des inspections menées, seulement qu’il y ait des conclusions  qui ne sont pas encore mises en places, avec une échéance de 3 mois  sous peine de suspension définitive.

Les deux branches de l’université INES ouvrent leurs portes (l’informatique et la Bio-technologie).  La Génie Civile doit d’abord enrichir sa bibliothèque augmenter l’effectif des enseignants.

Et pour les sciences culinaires, on doit d’abord réhabiliter son laboratoire et le recruter des enseignants compétents et du matériel moderne suffisant.

Par contre, l’ISPG Gitwe semble loin des résolutions, aucune branche n’est ouverte jusqu’ à présent. L’exemple est celui du département de la Chirurgie dont un enseignant encadre 60 étudiants au moment où il devrait encadre 10 seulement.

En mars dernier, le ministre de l’éducation publie un communiqué selon le quel des mesures sont prises pour suspendre provisoirement quatre écoles supérieures, six de suspendre quelques branches, seize de remplir les conditions exigées.

Les établissements suspendus provisoirement sont :

-Rusizi International University (RIU), dans le district de Rusizi en province de l’Ouest;

-Singhad Technical Education Society-Rwanda (STES),dans le district Kicukiro de Kigali ;

-Mahatma Ghandhi University-Rwanda (MGUR), dans le district Gasabo toujours de kigali ,et

-Nile Source Polytechnic of Applied Arts (NSPA), dans le district de Huye en province du Sud.

Les établissements dont quelques branches sont suspendus:

-University of Technology and Arts of Byumba (UTAB), dans le district de Gicumbi province du Nord;

-Open University of Tanzania (OUT), de Ngoma province de l’Est

-University of Gitwe (UG), dans le district de Ruhango de la province du Sud;

-Jomo Kenyatta University of Agriculture and Technology (JKUAT), de Kicukiro/ Kigali;

-Institut Catholique de Kabgayi (ICK), de Muhanga/Sud, et

-Institut d’Enseignement Superieur de Ruhengeri (INES-Ruhengeri), de Musanze au Nord.

Tous les établissements doivent remplir les conditions exigées avant septembre 2017 sous peines d’être suspendus définitivement.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top