JOURNAL

Kagame et le directeur régional de l’OMS discutent des soins de santé

Le président Paul Kagame a rencontré hier le Dr Matshidiso Moeti, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique au Village Urugwiro à Kigali, où ils ont discuté d’une série de problèmes de santé au Rwanda.

 Le Dr Moeti a déclaré aux journalistes peu de temps après la réunion que l’OMS était impressionnée par les politiques du Rwanda, telles que la mise en œuvre de l’assurance maladie universelle, également connue sous le nom de Mutuelle de santé.

Nous avons eu une rencontre très intéressante avec plusieurs parties prenantes sur la façon d’améliorer la santé et de contribuer aux SDG en Afrique en utilisant l’inspiration du Rwanda comme exemple. C’est un pays qui a vraiment fait d’énormes progrès dans le développement, y compris dans la santé, en particulier dans le but d’avoir un accès équitable et équitable aux soins de santé à tous les citoyens “, a-t-elle déclaré.

Nous sommes venus ici pour être inspirés par la vision très claire du président Kagame et du gouvernement et par l’action qui a suivi ce que le gouvernement a décidé de faire“, a déclaré Moeti.

 Elle a déclaré que le Rwanda a «très bien» réussi à réduire les inégalités dans l’accès aux services de santé des Rwandais, un style qu’elle estime vaut la peine d’être émulé dans d’autres pays en développement.

Qu’il s’agisse de personnes riches ou d’un revenu inférieur, elles disposent d’un très bon système d’assurance à partir d’un système d’assurance communautaire (Mutuelle de santé) et de trouver des moyens de fournir une assurance aux personnes dans d’autres circonstances. L’un des principes qui a été adopté ici, que nous pouvons partager avec d’autres pays, est que les gens à tous les niveaux de l’échelle socio-économique apportent la contribution qu’ils peuvent apporter à leur assurance maladie

Elle a ajouté que, lors de leur discussion, le chef de l’État a conseillé la participation du programme par les bénéficiaires.

Le président a déclaré que si vous faites cela, et que les gens contribuent si peu que cela soit possible, ce faisant dans le cadre de leurs moyens, ils estimeront qu’ils possèdent le système. Vous pouvez baser sur cela pour pouvoir financer le programme de façon durable pour accéder aux services de santé. C’est ce que nous aimerions promouvoir dans d’autres pays “, a-t-elle déclaré.

A la question de ce que l’organisation mondiale de la santé apporte au Rwanda, Moeti a déclaré que «ce que vous pouvez attendre, c’est que l’OMS travaille avec d’autres organismes des Nations Unies et des partenaires au développement pour appuyer vraiment la mise en œuvre du programme Objectifs du développement durable au Rwanda et dans d’autres pays Le soutien technique, les idées, le partage d’expériences et le travail dans le cadre des politiques nationales “.

Elle a félicité l’approche du président Kagame pour la contribution des partenaires au développement du pays, en disant qu’il est impératif que les gouvernements agissent quelquefois «têtu» pour s’en tenir à leur vision si cela leur permet de faciliter le travail des partenaires.

Moeti a déclaré qu’elle était inspirée par la clarté du Président en définissant sa vision et en travaillant avec ses partenaires sur la façon d’apporter leur soutien à travailler avec le Rwanda. “Il l’a appelé” être têtu “. Il a dit que “parfois, nous devions être tenaces avec nos partenaires et leur dire; Nous avons besoin de votre aide mais nous aident de cette façon ” Le Dr Moeti a participé au sommet de l’OMS pour la santé en Afrique qui s’est terminé mercredi à Kigali.

 

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

 

@bwiza.com

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top