Connect with us

Gouvernance

Kayonza: Les autorités ravissent le soutien à un vulnérable choisie par de la communauté

Published

on

Le Secrétaire Exécutif de la cellule de  Musumba à Kayonza,  ordonne au chef du village de reprendre l’aide que la communauté a accordée à Odette Mukamazimpaka, femme vulnérable.  La raison en est qu’elle n’est pas rescapée du génocide. 

Les scènes se tiennent dans le village Kiyovu, cellule de Musumba, en Secteur Nyamirama de Kayonza à l’Est du pays. Les habitants ne comprennent pas comment le chef du village arrête cette femme vulnérable en cours de route, et la débarrasser de ses affaires, alors que la communauté l’a choisie dans une assemblée.Ses voisins qui aidaient la femme à transporter ce don, disent qu’ils ont été surpris par cette attitude indigne du chef de village.

Tout au départ, la communauté du village  voulait soutenir un indigent, survivant du génocide avec des denrées alimentaires, des matériaux de nettoyage et des vêtements. Mais comme dans les rescapes de ce village aucun n’est indigent, la chance est faite à Mukamazimpaka, veuve du rescapé. Le mari de Mukamazimpaka était rescape du génocide commis contre les Tutsi en 1994, ancien militaire mais décédé.

En outre, Mukamazimpaka est pauvre, et souffre de la  tuberculose.  Certains des résidents  déclarent qu’ils sont déçus de la manière dont leurs dirigeants se trouvent contre leur suggestion conjointe pour soutenir cette femme,  en retirant l’aide accordée sans les consulter, en tant que donateurs.

Ils déclarent à Radio / TV1 que,  “Nous avons discuté lors de différentes réunions une personne à soutenir et nous avons tous confirmé la femme veuve. Mais, voyez ce qu’ils font car ils refusent notre décision, c’est vraiment dommage.”

Un autre résident pense au détournement de ces biens, comme ces dirigeants n’avaient pas intercepté leur suggestion avant de décider de soutenir Mukamazimpaka. ’’Le collecte a été fait au su des autorités, à la fin, le Secrétaire Exécutif de la cellule, est venu et a déjà pris des photos de Mukamazimpaka lors de la cérémonie de remise des dons, pourquoi il n’a pas boycotté la scène bien avant ?. ” Ils craignent qu’ils détournent de ces biens qui sont jusque-là gardés à la maison au chef du Village.

Le chef du village de Kiyovu, Jean Nepo suit l’ordre de son supérieur hiérarchique, le Secrétaire Exécutif de la cellule Musumba , Marcel Mwizerwa.

“Le secrétaire de la cellule me dit de reprendre ces biens, parce que la bénéficiaire n’est pas rescapée du génocide. Je savais déjà que les résidents l’ont sélectionnée faute d’autre survivant vulnérable. On s’est convenu su Mukamazimpaka, en tant que veuve d’un survivant du génocide, ayant servi aux services de securite quand il était encore vivant”, dit-il.

D’autre part, Marcel Mwizerwa, admet de donner l’ordre: ‘’C’est moi qui ai donné l’ordre de lui enlever les biens et de les garder, car nous prévoyons concerter représentants des rescapées locaux et voir si elle les mérite. ”
Un expert en bonne gouvernance considère que Kayonza est un district controversé et en difficulté : de vol, de combats, de violence contre les résidents et de manque de respect envers les groupes communautaires.

‘’Comment se fait-il qu’un secrétaire exécutif de la cellule s’oppose aux décisions de la réunion communautaire comme s’il n’était pas là? Comment, d’autre part, un chef de village obéit-il à l’ordre de la cellule au détriment des concitoyens, sans y réfléchir, sans examen de conscience préalable », dit-il

Ce district de Kayonza est actuellement en vogue des mauvaises manières. Ce Marcel Mwizerwa s’est tout récemment déclare contre toute politique de s’approcher aux dirigés. Ensuite, les charges de l’éducation manipulent les résultats d’examens pour enseignants en recrutement. Et enfin dans la sante, l’Hôpital de Gahini retient les sommes sur les salaires des employés, sans toutefois les acheminer aux destinations (Sécurité sociale, remboursement prêt bourse), et les dirigeants du même hôpital sont poursuivis de la mauvaise gestion et détournement des fonds publics.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved