Connect with us

CULTURE

Kwibuka23: La police exhorte le public à éviter les crimes de haine

Published

on

La police prévient de traduire en justice toute personne soupçonnée d’avoir commis des crimes haineux lors de la commémoration officielle du génocide de 1994 contre les Tutsis,  le porte-parole de la police, ACP Theos Badege, annonce à The New Times.

De tels crimes ont tendance à augmenter au cours de cette période de commémoration, les délinquants ciblant souvent les survivants du génocide et leurs biens. ACP Badege déclare que les Rwandais n’adoptent pas le changement d’attitude provoqué par le processus de réconciliation nationale, doivent chercher un appui pour se débarrasser de toute idéologie négativiste avant qu’ils ne soient tentés de commettre un crime de haine.


“Mon conseil à ceux qui sont plus susceptibles de commettre des crimes haineux, c’est qu’ils devraient demander de l’aide d’urgence. Il est intéressant de changer le plus rapidement possible. Ils peuvent se joindre à des programmes de réconciliation et essayer d’aborder toute question qu’ils pourraient avoir “, déclare-t-il.

Selon ACP Badege, emprisonner quelqu’un est une perte pour le pays. Ce n’est pas notre intention, mais je dois avertir ces éléments qu’ils seront capturés et faire face à la justice. Il a déclaré que les efforts de réconciliation nationale et les programmes de sensibilisation au fil des années ont eu un impact positif parce qu’il y a eu une réduction significative de ces cas. Ce qui reste maintenant, c’est des cas isolés, dit-il.

L’avertissement de Badege survient à la suite des attaques brutales de cette semaine contre plusieurs vaches appartenant à des survivants du génocide dans différentes régions du pays, dont une appartenant à Ferdinand Mukurira du secteur de Kigarama dans le district de Kicukiro. La vache de Mukurira, qu’il a reçue sous le programme Girinka soutenu par le gouvernement, a été piratée à plusieurs reprises sur le cou, laissant pour mort.

Naphtal Ahishakiye, Secrétaire exécutif d’Ibuka, déclare  que l’idéologie du génocide reste un défi, tant au niveau local qu’international.

“Du fait que tous les Rwandais  ont un accès égal à l’opportunité et aux services gouvernementaux, ces actions inhumaines devraient dépassées,  mais, bien que de tels cas aient diminué, ils se manifestent de temps à autre”, dit-il à The new times. Ahishakiye propose une punition lourde aux coupables de tels crimes haineux afin de servir d’exemple.

badege

Comportement spécial dans la période spéciale- Badege

“Généralement, il y a de la sécurité, mais nous devons encore améliorer encore pendant cette période. Toutes les activités planifiées dans tout le pays devraient être effectuées sans problème. Nous allons responsabiliser les organes de sécurité du pays”, dit ACP Badege.

Il déclare ensuite que les préparatifs de commémoration de génocide se déroulent en douceur, conjointement avec différentes organisations de sécurité et les autorités administratives.

Le porte-parole de la police a invité les Rwandais à accorder l’attention particulière à cette période dure, de se comporter de manière appropriée et en soutenant les survivants. Il assure la sécurité aux survivants, mais les a exhortent à rester vigilants, comme tout le monde, et signaler immédiatement aux autorités les plus proches, toute situation exceptionnelle.

“C’est une période spéciale et nous devons nous comporter de manière spéciale. Aucun divertissement de toute sorte n’est le bienvenu et les divers championnats sportifs feront une pause. Les gens devraient éviter les discours haineux et d’autres activités qui peuvent affecter psychologiquement un survivant. Si chaque Rwandais pouvait se comporter comme quelqu’un de deuil, alors nous investirions même moins en sécurité “, ajoute Badege.

Cette année, la commémoration se déroulera dans des villages, sous le thème: « Commémorez en combattant l’idéologie du génocide pour évoluer ». Les activités prévues sont  entre autres les causeies,  l’allumage de la flamme à Gisozi, une marche de commémoration et une veillée au Stade Amahoro.

liques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta

 

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved