Connect with us

ECONOMIE

La Palisse Nyandungu et Kigali parents seront expropriés

Published

on

La plus grande partie de l’école des parents de Kigali, et l’hôtel La Palisse Nyandungu, tous situés dans la vallée entre les districts de Gasabo et Kicukiro, sera détruite et délocalisée, selon KT Press.

Le déménagement de ces derniers  fait partie d’un exercice en cours par le gouvernement rwandais pour fermer toutes les entreprises et structures situées dans les zones humides et marécageuses, afin de préserver l’écosystème.

Ir Coleta Ruhamya, directrice générale du REMA (Office Rwandais de gestion de l’environnement), a déclaré samedi à KT Press. “Certaines parties de l’hôtel La Palisse et de l’école des parents de Kigali seront progressivement supprimées”.

Mais, elle ajoute que certains des propriétaires d’entreprise n’ont pas répondu à l’appel tandis que d’autres devront être indemnisés, y compris La Palisse et Kigali Parents School. D’autres structures dont les parties seront fermées incluent Utexrwa – une industrie textile locale située à Gacuriro, district de Gasabo. “Certaines de ces structures ont été placées dans des zones humides en vertu de l’ancienne loi. Le gouvernement devra les indemniser afin de déménager “, Eng. Ruhamya.

Inyange Industries n’est pas concernée

Toutefois, Inyange Industries – la principale société de transformation alimentaire sera épargnée, comme elle s’est répandue pour éviter d’être affectée par la nouvelle politique.

Ir Ruhamya dit, “En fait, Inyange n’est pas situé dans une zone humide. Avant même d’avoir prévu d’y installer leur usine, le REMA leur a donné le feu vert après avoir évalué la terre “.

Tout ce processus de déménagement fut lance par Son Excellence Paul Kagame en Juin, lors d’un travail communautaire Umuganda dans une zone humide à proximité des deux structures.

Il avait dit, “Je voudrais rappeler que cette zone humide et bien d’autres doivent être exploitées de manière appropriée ou laissées telles quelles”[]”…. Dans de nombreuses régions, les gens transforment les zones humides en fermes, les cultivent ou y construisent des maisons », a déclaré le président.

Suite à cette directive, REMA et d’autres institutions concernées ont lancé un programme de fermeture des structures et proposé des délais pour une réinstallation effective.

Entre-temps, une équipe technique chargée de suivre les plans de relocalisation devrait se réunir hier dimanche 10, pour un mis au point éventuel. Les efforts antérieurs de sensibilisation des occupants pour quitter les zones humides ont abouti à une souris, ce qui a incité le gouvernement à superviser massivement la fermeture de toute activité dans les zones touchées. “Nous aurons une réunion la semaine prochaine pour discuter des progrès et prendre des décisions sur ceux qui n’ont pas honoré la date limite pour déménager”,  déclare Ir Ruhamya à KT Press.

Si une telle mesure est mise en vigueur, beaucoup d’entreprises se verront succomber, entre autres le Cercle Sportif de Kigali(CSK), l’école de parents APEE Rugunga, Mulindi Japan One Love (centre orthopédique), Car wash, les usines de farines, une partie de SOS Villages d’Enfants Kacyiru, une partie de la Croix Rouge Rwandaise, Bambino Super City de Kabuga, l’Ecole la Colombière, l’ancien immeuble  ULK Kacyiru, et autres.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Jean Baptiste Karegeya

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved