Nouveau journal

L’an 2016 laisse le corridor nord en chute

Le corridor nord est l’une des parties de la Communauté des pays de l’Afrique de l’Est situé au nord de la Communauté.

Suivant la géographie. Les pays comme Soudan du Sud, Ouganda. Kenya et le Rwanda font partie du corridor nord.

La Tanzanie, le Rwanda et le Burundi eux font parti du corridor central, ou le Rwanda se trouve dans corridors suite a son emplacement géographique depuis l’océan indien base des exportations dans la région.

Aussi, il y un corridor sud compose par la Zambie, Zimbabwe et Malawi, tous membre de la SADEC avec mission de développement des pays de l’Afrique Australe.

Tous ces corridors portent de noms suite a la disposition par rapport a l’ocean indien et les différents ports.

Depuis que ex-Président tanzanien Jakaya Kikwette avance l’idée de dialogue entre le Rwanda et les rebelles des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) accuse d’avoir laisse exterminer un nombre considérables des tutsi au Rwanda pendant le génocide de 1994. qui a fait une guerre froide entre les deux pays. Le Rwanda et la Tanzanie a l’époque. Depuis lors le Rwanda a d’opter des mesures de voir comment faire ses commerces en utilisant le port de Mombasa (Kenya) que celui de Dar- es- Salam (Tanzanie)

.Depuis que Président Jean Magufuli gagnait les élections présidentielles en Tanzanie, les choses ont pris de nouvelles faces. Il s’est approche du Rwanda et d’y faire son premier visite officiel après la prise de pouvoir.

Cette diplomatie a fait des bons résultats sur les activités du port de Dar-es-Salam accuse d’offrir des mauvais services et détournements des marchandises du Rwanda notamment des centenaires des minerais rwandais portes disparus

La politique de Jean Magufuli venue avec une grande allure laisse en chute le corridor nord et de projet en vision en défaite.

Le projet d’exportation du pétrole vers l’Ouganda depuis le port de Tanga en Tanzanie connait aussi des difficultés et laiiser handicaper les activités du corridor nord.

Umuhora wa Ruguru/www.bwiza.com

Selon le Reuters, agence britannique de presse du 27 Avril 2015, dans une réunion regroupant les pays membres du corridor nord tenue a Kampala, l’Ouganda déclare qu’il peut changer d’itinéraire du projet et de faire passer son tuyau a pétrole au lieu de passer par Lokichar vers Lamu au Kenya, de passer par Hoima vers Tanga en Tanzanie.

Ceci a fait monte une tension entre le Kenya et l’Ouganda faute d’intérêts commerciaux.

En résumé, si on dit que ce corridor a perdu sa ligne depuis ces moments difficiles il ne serait pas une erreur d’appréciation, il n’y pas des preuves tangibles qui montrent que le corridor est au bon rythme.

La question qui se pose est de savoir si le projet du chemin de fer Mombasa-Nairobi-Kisumu-Kampala-Juba-Kampala-Kigali sera a son terme aussi longtemps que le projet n’est pas du meme avis que le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda.

Le Rwanda, le Burundi et la RDC eux sonf confortables a la ligne ferroviaire de Dar-es-Salaam-Isaka-Musongati-Bujumbura et l’autre de Isaka-Kigali-Goma.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top