Connect with us

POLITIQUE

Le Burundi réfute une aide alimentaire de PAM en provenance du Rwanda

Published

on

Les camions du Programme Alimentaire  Mondial  (PAM) transportant des vivres destinées à nourrir plus de 112.000 personnes réfugiés congolais, des burundais misérables n’ont pas franchi frontière burundo-rwandaise.

La cargaison de 10 camions fut arrêtée au niveau de Gasenyi-Nemba, la dans  la province de Kirundo  par le service de renseignements burundais, avec aux bords 500  tonnes d’aliments achetés au Rwanda.

Le porte-parole du PAM, Challiss McDonough  dit que l’expédition de nourriture est arrêtée quand elle tente d’entrer par le Rwanda,  et le PAM pense à l’incompréhension, publie Washington Post.

Depuis samedi, les négociations avec la police et le ministère de l’intérieur n’ont abouti à rien, et non plus il ne fallait pas risquer. « On ne pouvait pas enfoncer, mettre en péril la cargaison et les chauffeurs. Si le corridor nord est impraticable, on ne peut rien, car passer par Kobero vers la Tanzanie, un complément de 35.000 dollars américains est lourd », dit le PAM.

Tout en signalant que ça va pénaliser les bénéficiaires vulnérables, car beaucoup de vivres viennent du Kenya, de l’Ouganda et du Rwanda, et le corridor est le plus facile et moins couteux.

Coté burundais, le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye,  confirme que les camions sont bloqués à Gasenyi mais ne donne pas de détails. Seulement, la sécurité est avant tout le motif, car selon Nkurikiye, le Rwanda héberge les criminels appréhendés, et la mesure et de protéger la population.

A la question de la possibilité de contrôler les camions et les laisser entrer, la réponse de Nkurikiye est trop courte. « La mesure est de les retourner au Rwanda ».

Ce refus intervient au moment où le parlement burundais a déjà crié au secours en aide alimentaire. La Chine, pays allié au Burundi pris le devant en apportant des centaines de tonnes de riz.

Ceci pour répondre à l’appel des organisations internationales dont les rapports avancent une crise alimentaire potentielle au Burundi, compte tenu de la situation où la moitié des burundais sont mal nourris et les conditions climatiques s’ajoutent à cette crise.

Ca fait penser à l’ampleur des mauvaises relations qui existent entre les deux pays frères, qui vont jusqu’à influencer le refus d’une aide aux pauvres. Selon les informations, Bujumbura demande au PAM d’entrer l’aide, pas en provenance du Rwanda mais ailleurs.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta&Jean Baptiste Karegeya

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved