JOURNAL

Les dirigeants africains ne sont pas dérangés par l’espionage chinois

Les dirigeants de l’Union africaine (UA) ont déclaré qu’ils ne sont pas dérangés par les informations selon lesquelles le gouvernement chinois aurait espionné le corps continental au cours des six dernières années.

Le gouvernement chinois a financé la construction du siège de l’Union à Addis-Abeba à hauteur de 200 millions de dollars.

La semaine dernière, les médias ont suggéré que la Chine avait piraté le système de l’Union africaine, écoutant les conversations des dirigeants africains, une affirmation rejetée par les autorités chinoises comme étant sans fondement.

Les rapports affirment que l’unité informatique de l’UA a découvert que ses serveurs sauvegardaient des données chaque nuit sur des serveurs mystérieux hébergés quelque part en Chine.

Répondant aux questions des journalistes au siège de l’UA à Addis-Abeba lors du sommet de l’UA hier, le président Paul Kagame, président actuel de l’Union africaine, a déclaré que les affaires menées au siège de l’UA sont transparentes, ajoutant que “en fait, nous voulons tous savoir ce que nous disons ici.”

Le 30ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est ouvert dimanche dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, sous le thème de la lutte contre la corruption.

Sur la corruption, Kagame a déclaré que “la corruption n’est pas une chose africaine”, ajoutant: il n’est pas né ici, vit ici ou mourra ici. ”

Lors du sommet, les questions clés de la réforme institutionnelle de l’UA, la zone de libre-échange continentale, la composition du Bureau de l’Assemblée des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA et la mise en œuvre de l’Agenda 2063 discuté.

“Tout le monde espionne. Il n’y a rien à espionner ici “, a déclaré Kagame aux journalistes. Il a cependant dit qu’il souhaitait que le bâtiment soit construit par les Africains eux-mêmes.

Un journal français Le Monde a publié un rapport alléguant que Pékin espionnait le corps continental, mais l’ambassadeur de la Chine auprès de l’Union africaine a dénoncé ce rapport lundi comme “absurde”.

Le rapport du Monde publié la semaine dernière suggère que des techniciens du siège de l’organisation dans la capitale éthiopienne ont découvert l’année dernière que le contenu de leurs ordinateurs avait été régulièrement copié sur des serveurs à Shanghai depuis 2012.

Moussa Faki, président de la Commission de l’Union africaine qui a coprésidé la conférence de presse, a déclaré qu’il ne pensait pas que les conclusions du rapport soient exactes.

“Je pense que le rapport est faux, mais c’est aussi ridicule et absurde”, a déclaré l’émissaire chinois Kuang Weilin à des journalistes en marge du sommet de l’UA à Addis-Abeba.

Dans son rapport, Le Monde explique que les serveurs de l’UA ont été modifiés et que ses systèmes informatiques ont été retravaillés après la découverte de la copie.

La Chine a de plus en plus investi en Afrique et a été saluée par les dirigeants africains pour avoir régulièrement offert des prêts à faible taux d’intérêt et environ 149,2 milliards de dollars d’échanges avec le continent ont été investis en 2016.

 

Abonnez-vous à BWIZA TV pour recevoir des nouvelles et des mises à jour de chansons

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top