ACTUALITE

Liberia : L’ancienne vedette du foot remplace une femme

George Weah, ancien attaquant du Milan AC, de Manchester City, Chelsea, PSG, … est  élu 25ème président du Liberia. Weah – le premier Africain à avoir remporté le Ballon D’Or 1995 et le Joueur Mondial de la FIFA de l’année 1996 – vient de gagner de manière globale en remportant 12 des 15 comtés, contre  Joseph Boakai, vice-président pendant les 12 dernières années, qui n’a eu que 2 comtes. Il va succéder à Ellen Johnson Sirleaf, lauréate du prix Nobel de la paix.

Dans les rues de Monrovia, la capitale libérienne, on dance la victoire. Et  Weah a pris sur Twitter pour la confirmer .  « C’est avec une profonde émotion que je tiens à vous remercier, le peuple libérien, de m’avoir honoré de votre vote aujourd’hui. C’est un grand espoir.

L’ancien homme de Chelsea n’est pas connu pour son sens politique, mais son influence en tant qu’icône footballistique lui apporte un soutien important parmi les jeunes du Libéria, où 60% de la population a moins de 30 ans.

Weah est arrivé en tête du premier tour des élections en octobre, mais n’a pas obtenu les 50% requis pour gagner. Le ruissellement a été retardé à deux reprises après des allégations de fraude électorale et d’irrégularités, mais la popularité de Weah a fini par l’emporter.

Il succédera à Ellen Johnson Sirleaf, lauréate du prix Nobel de la paix, qui a battu Weah lors d’une élection en 2005.

Le manque d’éducation de Weah a été considéré comme la principale raison de sa perte. George Weah a été appelé un analphabète il ya 13 ans quand il a d’abord contesté pour le président au Libéria, il est allé à l’école aux USA, revenu dans ce pays pour gagner les élections aujourd’hui.  Début de l’année prochaine, il  prêtera serment en tant que président du Liberia!

Weah footballeur : Ballon d’Or et meilleur joueur mondial

L’ancien attaquant de 51 ans a été prêté par Chelsea en 2000 et a eu un impact immédiat, marquant une tête à ses débuts dans un derby contre Tottenham. Il a marqué cinq buts en 14 matches pour le club, débutant la finale de la FA Cup contre Aston Villa en 2000 en battant les Midlanders 1-0.

Il a également joué sous Arsène Wenger à Monaco, le qualifiant de «figure paternelle» et attribuant son succès considérable au Français.

Arrivé en Europe en 1988, il passera 14 années remarquables à jouer pour Monaco, le Paris Saint-Germain et l’AC Milan avant de faire de courts séjours à Chelsea et Manchester City, terminant sa carrière européenne à Marseille.

C’est au cours de ses cinq années passées aux Rossoneri de 1995 à 2000 qu’il a confirmé sa réputation d’attaquant mondial parmi les plus redoutables, remportant le Ballon d’Or en 1995 et le titre de Joueur Mondial de la FIFA en 1996.

La puissance libérienne était connue pour son rythme de travail, sa capacité instinctive et ses attributs athlétiques, était considérée, avec Ronaldo et Romario, comme une race moderne d’attaquant qui pouvait finir et courir efficacement avec le ballon.

Professionnel très décoré, il a remporté trois fois le titre de Footballeur africain de l’année, deux fois la Série A, une fois la Ligue 1 et un assortiment de coupes nationales en France et en Italie.

En octobre, le patron d’Arsenal, Wenger, a félicité-par erreur- Weah pour sa victoire présidentielle.

“Je voudrais féliciter l’un de mes anciens joueurs, qui est devenu président du Liberia”, a déclaré le Français lors de sa conférence de presse d’avant le 12 octobre.

“Ce n’est pas souvent que vous avez un ancien joueur qui devient président d’un pays. Bravo à George et je dirais juste pour lui de garder son enthousiasme et son désir d’apprendre et de gagner.”

Weah, un pas de la démocratie en Afrique, Zuma

Le président sud africain,  Jacob Zuma a félicité George Weah, pour sa victoire au second tour de la présidentielle libérienne, mardi.

Dans une déclaration publiée hier mercredi, le président Zuma a félicité le pays pour avoir organisé le second tour de l’élection présidentielle d’une manière pacifique, disant que cela signifiait un nouveau pas positif vers l’approfondissement de la démocratie en Afrique.

George Weah, Waka Waka, l’homme de tous les dossiers et de tous les temps ; comme le dit un chanteur congolais. Weah devient l’homme de tous les postes !

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur f

Jean Baptiste Karegeya

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top