Connect with us

JOURNAL

L’unité africaine n’est pas une théorie – Président Kagame

Published

on

Le président rwandais Paul Kagame  déclare que l’unité africaine est la voie la plus pratique pour que le continent puisse atteindre son potentiel et tirer le meilleur parti de la mondialisation. Président Kagame  fait ce discours à Djibouti le 19 avril 2017 en s’adressant au parlement et au cabinet du pays,  le dernier jour de sa visite officielle de deux jours.

Le Chef d’Etat rwandais, Kagame  déclare aux législateurs que le continent a tout le nécessaire pour créer des occasions de croître et de triompher des défis qui prévalaient.

“L’Afrique a tout le nécessaire pour créer les opportunités d’un présent d’espoir et d’un avenir brillant pour nous tous. Nous sommes animés par des valeurs et des principes universels, mais les défis de chaque pays sont uniques. Les nations les plus prospères agissent en fonction d’une compréhension claire de leurs propres circonstances et de leur histoire, répondant aux besoins des citoyens et avec leur pleine participation…Tirer le meilleur parti des opportunités et enregistrer les progrès, exigeait l’unité du continent ‘’,  déclare-t-il.

“Cependant, nous bénéficions grandement de l’apprentissage de l’expérience de chacun. Nous devons également coopérer et parler d’une seule voix, en tant que continent. Quels que soient les défis que nous avons, collectivement et dans nos pays respectifs, nous sommes plus faciles à résoudre lorsque nous resterons unis ‘’, ajouté-t-il.

Egalement le Président   appelle à la participation des législateurs à la mise en œuvre des réformes de l’Union Africaine adoptées par les Chefs d’Etat lors de son sommet en janvier de cette année.

Notant que les réformes, qui sont actuellement en cours, rendront l’union efficace, adaptée et durable sur le plan financier, Président Kagame les  appelle à assurer l’appropriation par les citoyens des réformes.

‘’En tant que législateurs africains, nous comptons sur vous pour être des défenseurs forts du processus de réforme, en particulier pour faire en sorte que les citoyens comprennent ce que signifient les changements prévus et facilitent leur pleine participation’’, éclairci-t-il.

Le président Kagame réitère la vision des deux gouvernements de travailler ensemble et de forger des liens plus étroits, caractérisés par l’augmentation des investissements, le commerce et la libre circulation de la prospérité partagée.

“Nous voulons que les Rwandais et les Djiboutiens se visitent mutuellement, apprennent les uns des autres, investissent dans les pays de l’autre et font plus d’affaires ensemble, ainsi qu’avec le reste du monde. En effet, la solidarité entre le Rwanda et Djibouti est une base solide pour notre poursuite conjointe de la transformation sociale et économique.’’, déclare le chef de l’Etat.

Commentant la visite de Kagame, Mohamed Ali Houmed, président de l’assemblée nationale de Djibouti,  déclare qu’il reflète la volonté de partenariat et de coopération.

“Cette visite sert de démonstration de volonté politique de s’associer avec la République de Djibouti”, déclare-t-il.

Houmed  félicite le Rwanda pour des progrès dans de multiples aspects, y compris; développement socioéconomique inclusif, reconstruction visionnaire et développement du pays.

Egalement reconnait le rôle du Rwanda dans l’autonomisation et les droits des femmes, le développement durable et la protection de l’environnement entre autres.

Au nom de l’assemblée nationale de Djibouti, Houmed  exprime sa volonté de promouvoir l’interaction des citoyens des deux pays ainsi que la création d’un groupe interparlementaire pour une coopération plus étroite.

Au cours de la visite du Président Paul  Kagame dans la Corne de l’Afrique, les deux pays de signer cinq pactes de coopération bilatérale.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved