Connect with us

ACTUALITE

Nyamasheke: Les parents vendent du lait destiné aux enfants mal nourris

Published

on

La situation de mal nutrition chez enfants de moins de cinq ans s’empire à Nyamasheke, suite à la vente de lait destiné à eux, par les parents irresponsables.  Cet aide provenant de l’Agence de développement des entités administratives de base ‘’LODA ‘’ (Local Administrative Entities Development Agency) passe dans des coulisses.

Les dégâts sont surtout signalés dans le centre de négoce de Gatare, du secteur de Macuba, district Nyamasheke en province de l’Ouest. Gerard Sibomana, est l’un des commerçants dans une alimentation, ou l’on trouva 7 litres de ce lait, lors d’une opération de fouille.

Le responsable du centre nutritionnel de Gatare, Marcel Iyamuremye, dit que cette mauvaise habitude est soupçonnée dans tout le centre de négoce. Il ajoute  que l’enfant est mis sous ce complément pendant trois à six mois, est sort de cette classe de la mal nutrition, mais regrette que certains enfants arrivent même à neuf mois.

Ce responsable déplore ce comportement ses parents et des commerçants, et surtout que les paquets de lait portent l’étiquète « à ne pas vendre ».

’’Nous avons un problème avec les parents qui vendent cet aide de lait. Normalement un enfant mal nourri reçoit de la part de LODA un litre chaque jour. L’approvisionnement hebdomadaire se faisait aux bénéficiaires, mais l’on constate que quelques enfant venaient de passer des mois sans sortir de cette situation, cela entraine à penser à la fraude’’, dit-il.

‘’La décision désormais est de donner un seul litre par jour à l’enfant, le parent doit poser sa signature dès la réception plutôt de donner un emballage hebdomadaire’’, ajoute Marcel.

Ce problème est pris en considération par l’administration du district de Nyamasheke. Le maire du district de Nyamasheke, Aimé Fabien Kamari dit que des mesures sérieux seront prises contre les parents irresponsables qui contre callent ce programme de protéger les enfants victimes.

‘’Nous ne pouvons pas tolérer la malnutrition aux enfants, alors que le lait accordé par le gouvernement est vendu. C’est un problème sérieux pour nous et pour la population toute entière’’, précise le Maire.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

 

 

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved