Connect with us

Nouveau journal

Nyamasheke: Un médecin poursuivi pour un appareil médical disparu

Published

on

A l’hôpital de Bushenge du District Nyamasheke a l’Ouest du Rwanda, deux semaines viennent de s’écouler qu’un appareil médical unique a été volé, et quatre suspects sont poursuivis, dont un médecin en détention.

L’appareil a été volé dans la nuit du 28 au 29 mars 2017, les suspects  sont un médecin et trois infirmiers qui étaient à la garde des services d’urgences. Par la suite ils sont été arrêtés  et détenus à la station de la police de Ruharambuga en district de Nyamasheke.

De son interview accordée à Bwiza.com, le directeur à l’intérim de l’hôpital de Bushenge, Dr Védaste Nkurunziza, dit que l’appareil a été volé entre deux heures et cinq heures du matin, surtout qu’il était disposé dans un endroit non fermé.

‘’Il s’agit d’un appareil moderne qui détecte différentes maladies comme l’hypertension, troubles cardiaques, respiratoires et autres, d’une valeur de 1.300.000 de francs rwandais. Il est disparu dans des circonstances abstraites,  et l’hôpital accuse d’une grande perte médicale depuis la disparition de l’appareil ’’, dit-il.

Il dit que suite à la disparition de l’appareil, l’hôpital est contraint d’utiliser des modestes appareils alimentés en piles tandis que l’autre était électrique avec une technologie avancé.

‘’Nous sommes en train de chercher comment trouver d’autres solutions, comme acheter un autre appareil si les moyens dont nous  disposons les permettent, c’est un problème sérieux, toutefois nous avons déjà informé les instances hiérarchiques habilitées’’, déclare-t-il.

Certains patients témoignent qu’ils sont inquiets de la disparition de l’appareil et son absence occasionne la croissance des maladies qui tuent brusquement. De demander au ministère de la santé (MINISANTE) de faire de son mieux pour protéger les vies humaines de la population.

Jeudi, 13 avril 2017, le tribunal de première instance de Shangi a fait audience aux quatre suspects présumés.

Le Chef du département chargé du personnel et finance de cet hôpital Bushenge,  Edmond Nkurikiyimana, qui a suivi l’audience, dit que trois infirmiers ont été libérés, tandis qu’un médecin reste sous détention provisoire de 30 jours.

‘’Le suspect resté détenu a été trouvé avec des photographies de l’appareil dans son téléphone portable. Les libérés devront se présenter une fois par semaine au parquet ’’ , dit Edmond Nkurikiyimana.

D’ajouter que l’appareil volé est connu la marque de ‘’Patient Monitor’’ (Moniteur du patient).

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved