JUSTICE

ONU : Le projet Trump échoue, les Palestiniens se félicitent, le Rwanda toujours clairvoyant

Les États membres de l’ONU ont voté ce jeudi en faveur d’une motion rejetant la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël. Beaucoup de journaux y reviennent, Reuters, The Middle East Eye, Le soir plus, etc

Sur les 193 pays membres de l’ONU, Cent vingt-huit pays ont voté jeudi en faveur d‘une résolution de l‘Assemblée générale des Nations unies appelant Donald Trump à revenir sur sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale de l‘Etat d‘Israël.Neuf pays ont voté contre cette résolution et 35 autres (dont le Rwanda) se sont abstenus. Vingt et un autres pays n‘ont pas voté.

Les Palestiniens se sont félicités du vote.

« Cette décision réaffirme que la juste cause des Palestiniens bénéficie du soutien du droit international […]. Nous allons poursuivre nos efforts à l’ONU et dans d’autres forums internationaux pour mettre fin à l’occupation {israélienne] et créer un État palestinien avec comme capitale Jérusalem-Est », a affirmé le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas.

« Aucune décision d’aucune partie ne peut changer la réalité : Jérusalem est un territoire occupé aux termes du droit international », a ajouté le porte-parole, Nabil Abou Roudeina.

En amont du vote, le président américain Donald Trump avait menacé de sanctionner financièrement les États qui supporteraient la résolution, dénonçant « tous ces pays qui prennent notre argent et ensuite votent contre nous au Conseil de sécurité ».

La menace de Donald Trump, qui avait averti qu‘il couperait toute aide financière aux pays qui voteraient en faveur de la résolution, semble ainsi avoir eu un certain impact, le nombre de pays s‘abstenant ou votant contre ayant été plus important que d‘ordinaire pour des résolutions relatives aux Palestiniens.

Son ambassadrice auprès des Nations unies, Nikki Haley, a prévenu que quoi qu’il advienne, « l’Amérique mettra son ambassade à Jérusalem, aucun vote ne changera cela ».

Pour l‘ambassadeur de France à l‘Onu, François Delattre, la résolution adoptée jeudi ne fait que confirmer les clauses du droit international relatives à Jérusalem. Ce vote ne doit ni diviser ni exclure, a-t-il estimé.

A Ramallah en Cisjordanie, un porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas s‘est félicité de ce vote.

“Ce vote est une victoire pour la Palestine”, a estimé Nabil Abou Rdainah. “Nous allons poursuivre nos efforts aux Nations unies et dans tous les forums internationaux pour mettre fin à cette occupation et pour créer notre Etat palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale”, a-t-il ajouté.

Israël a rejeté la résolution de l‘Assemblée générale et remercié Donald Trump pour sa position sur Jérusalem.

“Israël rejette la décision des Nations unies et dans le même temps est satisfait du nombre élevé de pays qui n‘ont pas voté en faveur de celle-ci”, a déclaré le cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Israël a salué comme « historique » la reconnaissance le 6 décembre par Donald Trump de Jérusalem comme sa capitale, à l’opposé de la communauté internationale qui a presque unanimement réprouvé cette initiative unilatérale.

“Israël remercie le président Trump pour sa position sans équivoque en faveur de Jérusalem et remercie les pays qui ont voté ensemble avec Israël, ensemble avec la vérité”, ajoute le cabinet du chef du gouvernement.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top