Connect with us

POLITIQUE

Ouganda-Rwanda : Homme d’affaires enlevé après dépôt de 40 millions Frws

Published

on

La tension monte à Katuna, après l’enlèvement d’un important homme d’affaires ougandais par des hommes armés au Rwanda. Justus Tweyogyere alias Mwana Muto, un grand changeur de monnaie venait de déposr 40 millions de francs rwandais (environ 170 millions de shillings) à la Banque de Kigali, succursale de Gatuna, The observer.

William Asiimwe, le président de l’association des changeurs de monnaie de Katuna, a déclaré que Tweyongyere a été enlevé lundi vers 14 heures a la frontière, mais du côté rwandais.

Nshangabasheija dit qu’il a reçu un appel téléphonique de Mwana Muto(jeune homme) alors qu’il criait au secours mais le téléphone fut immédiatement  éteint.

Il ajoute que Zadoki Kagyeera, chef de poste de police de Katuna avec les agents de renseignement militaire à la frontière ont tenté de se rendre au Rwanda pour se rendre au poste de Gatuna(Rwanda), mais les rwandais leur ont refuse l’entrée.

Les démarches continuent, selon Dickens Bindeeba, commandant police en district de Kabale. « On essaie encore de saisir la police rwandaise  afin que l’affaire soit suivie ».

Ce n’est pas le premier homme d’affaires ougandais à être kidnappé au Rwanda. En janvier 2013, Dickson Tinyinondi alias Musalamu, un changeur aussi de  Katuna, a été kidnappé et tué à Rukomo, à quelques 20 kilomètres de la frontière de Katuna. Il avait également sur lui, une somme de 200 millions shillings ougandais.

En février 2012, Elvis Akandinda, un autre homme d’affaires de Kabale, a été dépouillé de 100 millions de Shs et tué au Rwanda.

Ceci arrive quand des relations des deux pays sont critiques, alors qu’hier lundi, il y avait la comparution des neuf personnes (dont es officiers ougandais et un rwandais René Rutagungira), pour avoir participe a l’extradition du Lt Joël Mutabazi, ancien garde du président rwandais.

Par ailleurs, l’Etat Rwandais aurait récemment mise en place une loi, fixant le montant minimal pour traverser la frontière. Selon cette loi, les grands montants sont confisques par les services d’immigration.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Jean Baptiste Karegeya

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved