HISTOIRE ET CULTURE

Pologne : Les Juifs et Rwandais confirment construire un site  du génocide contre les Tutsi

La communauté rwandaise en collaboration avec celle  juive en Pologne, a confirmé qu’elle envisage ouvrir à Wroclaw, un site mémorial  du génocide de 1994 contre les Tutsis.

La collaboration entre la communauté rwandaise en Pologne et la Fondation juive a permis d’attribuer au Rwanda un espace pour la création du site.

Le  15 novembre 2017, il y a un événement annuel spécial connu sous le nom de Journées de respect mutuel. Aujourd’hui 4 Novembre, une marche de respect mutuel à Takowa, l’endroit de la plaque commémorative de la synagogue Niue détruite pendant Kristallnacht, 09 Novembre, 1938.

Les gens vont s’asseoir pour les discours de différents dirigeants, y compris ceux de la ville de Wroclaw et d’autres envoyés de l’Allemagne, des États-Unis, d’Israël en Pologne.

Le Rwanda sera représenté par des fonctionnaires de l’ambassade rwandaise en Pologne mais siège à Berlin et à Ibuka en Europe.

A part l’ambassadeur du Rwanda, César Murangira va livrer son témoignage dans l’événement. César est un rescapé du génocide rwandais, mais actuellement parlementaire Suisse, et président d’Ibuka en Europe.

Il a écrit un livre, « Un sachet d’Hosties pour cinq », dans lequel il décrit son calvaire au Petit Séminaire St Vincent de Ndera à Kigali, son berceau d’humanité. Le livre rappelle comment ceux qui s’y étaient refugiés mouraient de faim, mais gardaient toujours la fraternité jusqu’à partager un « sachet d’hosties à cinq ».

 

 

click here to receive the updated news on facebook on twitter

Gaston Rwaka/Bwiza.com

 

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top