JOURNAL

RDC : Deux travailleurs humanitaires ont été tués et un autre kidnappé

Deux travailleurs humanitaires ont été tués et un autre kidnappé ce week-end en République démocratique du Congo, ont rapporté lundi les Nations unies.

Les trois travailleurs humanitaires appartenaient à l’organisation non gouvernementale française Hydraulique Sans Frontières selon la chaine de télévision américaine, CNN.

“L’équipe humanitaire au pays condamne avec fermeté la dernière attaque qui a conduit à la perte tragique de collègues engagés dans l’aide humanitaire d’urgence et appelle à la libération immédiate et inconditionnelle de la personne prise en otage”, a déclaré le Bureau de la coordination des affaires humanitaires. , qui est connu comme OCHA.

Hydraulique Sans Frontières est basée à Chambéry, en France, et soutient des projets techniques dans les pays en voie de développement. L’organisation non gouvernementale se concentre sur l’eau potable, l’irrigation, l’assainissement et la production d’électricité, indique son site internet.

Selon l’OCHA, l’attaque a été menée par des hommes armés non identifiés dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, une province de l’est qui borde le Rwanda et l’Ouganda. La région a été mêlée à la violence depuis 1994, lorsque les forces hutues ont franchi la frontière du Rwanda par crainte de représailles après le génocide.

En décembre dernier, 15 soldats de la paix de l’ONU ont été tués et 53 autres blessés au Nord-Kivu, ce que les Nations Unies ont qualifié de crime de guerre. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a qualifié cette attaque, menée par le groupe rebelle des Forces démocratiques alliées, de la pire offensive contre les soldats de la paix de l’histoire récente.

Les conditions de sécurité sont très préoccupantes au Nord-Kivu et représentent un obstacle majeur pour les organisations humanitaires qui ont accès aux milliers de personnes qui en ont besoin “, a ajouté OCHA dans son communiqué.

 

Abonnez-vous à BWIZA TV pour recevoir des nouvelles et des mises à jour de chansons

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

To Top