Connect with us

JOURNAL

Rusizi: Un homme de  63 ans assassiné sur le lac Kivu

Published

on

La dépouille mortelle d’Evariste Kanyamahanga , 63 ans, a été récupérée le 15 avril 2017 vers 14 h 00  sur le lac Kivu dans le secteur de Nkanka, alors que le corps était encore saignant.

La victime assassinée par des individus non encore identifiées, habitait dans le village Isha, secteur de Giheke, district de Rusizi a l’Ouest où il exercait un modeste commerce.

De son interview accordée à Bwiza.com, la Secrétaire Exécutive du secteur de Nkanka, Aimée Sandrine Uwambaje, dit que l’information sur l’assassinat a été fournie par le Chef du Village de Hepfo, cellule de Kamanyenga où le corps a été trouvé, lorsque les résidents  de leurs passages ont vu le corps  flotter sur l’eau du lac.

 ‘’Nous avons été interpellé par la population, nous sommes descendus sur le lieu du meurtre et avons constaté que la victime aurait été frappé sur la tête avec un objet tranchant comme une houe usée, le corps saignait encore du sang. Nous supposons qu’elle serait tuée dans la nuit et ensuite d’être jetée sur le lac.’’, dit-elle.

Sandrine Uwambaje ajoute que la victime a été trouvée avec sa carte d’identité et 9950 Frw  ainsi que 7 pierres dans la poche de sa veste, qu’elles lui auraient mises par les assassins pour que le corps coule sur le fond du lac. Opération non réussie parce que le corps ne peut pas couler une fois tué.

Des témoignages de la famille du feu Evariste Kanyamahanga, disent qu’il a quitté la maison avec 100.000 Frw pour faire des achats sur le marché de ‘’Hepfo’’ situé dans le secteur de Nkanka.

De son retour il serait passée dans un bistrot d’un nommé Vivens et partager la boisson avec un certain Théophile. Après il n’a pu rentrer chez lui,  Théophile non plus n’a pas rejoint son domicile.

Comme l’indique Sandrine Uwambaje, Théophile et Vivens sont dans la main de la police pour l’enquête.

‘’Nous   exhortons les résidents de fournir plus d’informations sur l’assassinat parce qu’il y a ceux qui en ont.’’

La dépouille mortelle a été conduite à l’hôpital de Gihundwe pour l’autopsie, son enterrement se fait ce dimanche 16 avril.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © 2018 - Bwiza.com - All Rights Reserved