JOURNAL

Rwanda : Simple synthèse de la corruption en 2016

Dans le programme elargi du gouvernement rwandais,  la lutte contre la corruption dans différentes institutions tant publiques que privees est primordiale. Les fautifs font face aux punitions selon la loi. L’Office de l’Ombudsman se felicite du declin des fragrants commis. Selon les juridictions locales,  l’année  2016 rapporte  acquisitions de 121 fautes, juste la moitie des cas enregistres en 2015.

L’Office de l’Ombudsman déclare que le programme d’exhiber la listes des  noms des corrupteurs (et corrompus) a donne un bon succès en 2016. Nombreux sont les agents du gouvernement, les agriculteurs ainsi ceux qui font le taxi moto.

Les noms des corrupteurs  et leurs complices sont affiches sur le site internet de l’Ombudsman et ainsi qu’au Ministère de la Fonction Publique et du Travail.

La faute grave de corruption  constatée en 2016 est celle d’un agent de l’état nommé Erneste Mulisa, capture en flagrants délit  pour un montant de 54 mille des dollars américains, environs 44 millions  et 300 mille francs rwandais.

Il a été condamne a 5 ans de prison ferme et une amande de 7 mille dollars américains, environ 574 millions des francs rwandais.

Les autres  sont les agriculteurs, les agents de la sécurite et un motocyclette, tous condamnés  à une peine d’au moins une  année après être capturé avec  moins de 2000 Frw.

Jean Pierre Nkurunziza, porte parole de l’Ombudsman, déclare au media que la corruption sera diminuée aussi longtemps que les fugitifs seront mis a nu et au ciel ouvert..

Et de dire qu‘Il y a des preuves qui montent que  faire au clair les noms des corrupteurs, faits qu’il ya beaucoup qui se dessoulassent  de dette faute.

La communauté rwandaise de  lutte  contre la Corruption, Tansparency Rwanda, dit qu’en  2016, plus de un million et demi ont été surpris dans ce délit aussitôt que la police déclare  plus de 35 milliards et cinq cents mille francs rwandais de corruption.

Kanda hano ujye ubona amakuru yihuse kandi kugihe kuri Facebook no kuri twitter

Abdou Nyampeta

Commentaire
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Journal

To Top