kwamama 6

Attentats à Bruxelles: le parquet fédéral confirme le rôle des frères El Bakraoui

En Belgique, le parquet fédéral a affirmé que deux suspects ont été identifiés. Les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui, se sont fait exploser l’un à l’aéroport et l’autre à la station de métro Maelbeek. Un troisième suspect est toujours en fuite et une perquisition est en cours à Anderlecht. Le dernier bilan officiel des attentats est de 31 décès et de 270 blessés.

Les frères El Bakraoui

Le procureur fédéral belge Frédéric Van Leeuw a été clair mercredi 23 mars : les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui ont été identifiés comme deux des kamikazes attentats coordonnes de Bruxelles « Les deux terroristes décédés avaient de lourds antécédents judiciaires non liés au terrorisme », a rappelé le procureur.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Ibrahim El Bakraoui a été identifié grâce à ses empreintes comme étant l’un des auteurs des attentats de l’aéroport. Il est l’homme situé au milieu sur la photo diffusée par les médias.

Son frère, Khalid a été identifié, lui aussi par ses empreintes, comme auteur de l’attentat à la station de métro de Maelbeek, au cœur du quartier européen.

Les deux frères sont également proches de Salah Abdeslam, arrêté le vendredi 18 mars. Leur identification confirme qu’il existe un lien entre les attaques de Paris et celles de Bruxelles.

Présence d’autres complices ?

Concernant la photo prise à l’aéroport de Bruxelles : l’homme à gauche n’a pas encore été identifié. A droite, le troisième homme portant un chapeau est en fuite. Il a laissé sur place un bagage contenant la charge explosive la plus importante, neutralisé par les démineurs.

abaterabwoba
Image issue de la vidéosurveillance de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem montrant trois personnes, les supposés auteurs de l’attentat sanglant du 22 mars.

Les enquêteurs cherchent également à savoir si Najim Laachraoui, suspecté d’être un des artificiers des attentats de Paris et de Saint – Denis, est l’un des assaillants de l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem.

Les autres éléments de l’enquête

Le kamikaze Ibrahim El Bakraoui a laissé un testament où il affirmait « ne plus savoir quoi faire » et être « dans la précipitation ». Les enquêteurs l’ont consulté dans un ordinateur portable trouvé dans une poubelle non loin d’un lieu de perquisition.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Mardi 22 mars, la police a retrouvé 15 kilos d’explosif TATP lors d’une perquisition à Bruxelles. 150 litres d’acétone, 30 litres d’eau oxygénée, des détonateurs et une valise remplie de clous et de vis, ont par ailleurs été découverts.

click here to receive the updated news on facebook on twitter

Alphonse Munyankindi/ Bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.