kwamama 6

Bugesera- Nyamasheke: Un Exécutif passe nuit avec deux adolescentes, et responsable scolaire engrosse une autre

0

On célèbrait la journée internationale de l’Enfant africain vendredi 16 Juin, mais le même weekend, 4 fillettes de quinze, seize et dix-sept ans font objets de rédactions des media rwandais. Elles sont toutes sujettes de viol et grossesse, par les adultes, autorités locales et scolaires.

A l’aube du 17 juin 2017, vers  5 H 00 du matin,  la police intercepte Gérard Ntabahwana, Secrétaire Exécutif de la cellule en district de Bugesera de l’Est, avec deux adolescentes écolières. A l’Ouest, un directeur adjoint d’une école est poursuivi d’avoir engrossé une fillette de seize ans.

A Kicukiro, en ville de Kigali, le Secrétaire Exécutif et deux filles de 17 ans, tous de Bugesera sont rattrapés dans un Motel, la grande matinée.

Gérard Ntabahwana aurait sans doute passé la nuit dans la chambre avec ces deux filles  de 17 ans, qui fréquentent la cinquième année secondaire à l’école Catholique de Nyamata.

SP Emmanuel Hitayezu, porte-parole de la police dans la ville de Kigali, déclare que le présumé est détenu par la police, avec les deux petites filles.

‘’Un homme est intercepté dans une loge dans le district de Kicukiro à l’aube, il est incarcéré  à la station de la police, il était avec deux adolescentes. Ce que la police est en train de faire  est de s’assurer si réellement il a couché avec les elles’’, déclare-t-il.

De l’autre côté l’administration de Bugesera confirme que le présumé est réellement le Secrétaire Exécutif de la cellule Ngeruka, du secteur qui porte le même nom.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

A Nyamasheke, un directeur adjoint l’engrosse et fuit

Cet enseignant et adjoint du directeur a 40 ans, mais vient d’engrosser une fillette de 16 ans avant de prendre fuite. C’est à l’école primaire Bwerankoli de Gihombo à Nyamasheke.

Jean Hakizimana,  chargé de l’Education dans ce secteur Gihombo affirme à Umuseke.rw la disparition de l’enseignant en question, au moment où la police faisait les investigations.

Augustin Burariyo, directeur de la même école, déclare que l’enfant ne va plus à l’école, mais aussi qu’il l’a visitée à la maison. « Le premier motif était les maux dentaires, mais les infirmiers testent aussi la grossesse, ce qui devint positif, et elle dévoila que le responsable est parmi ses enseignants ».

Pour Jean Hakizimana, l’histoire des grossesses indésirées est devenue monnaie courante à Nyamasheke, surtout dans ce secteur Gihombo. « Elle n’est pas seule, au GS Kanyinya voisin, il y en a deux enceintes », déclare ce charge de l’Education.

Le même weekend en province du Sud, Jean de Dieu Nshimiyimana, 26 ans de Tumba, district de Huye, est arrêté pour avoir engrossé une fillette de 15 ans, faisant la 1ere année secondaire.

L’enquête démographique et de santé 2014/15, montre que les taux de grossesse chez les adolescentes au Rwanda sont passés de 6,1% en 2010 à 7,3% en 2015.

L’évaluation rapide menée en 2016 dans 52 secteurs a révélé que 818 adolescentes étaient enceintes avant l’âge de 18 ans dans un délai de seulement deux ans. Le pourcentage le plus élevé de grossesses chez les adolescentes provient du district de Huye (14,2%), suivi du district de Kicukiro (12,8%)

Toutes les filles concernées ont fréquenté l’école, la majorité (63%) étant du et 37% du secondaire.

La responsabilité incombe sur les collègues 49%, amis de la famille et voisins 20%, étrangers avec 17%, employeurs (6%), membres de la famille 4%, tuteurs 2% et quelques (1%) aux autorités locales.

De la réaction, certaines rapportent aux parents 59,2%, aux dirigeants 13,02%, à la police 5,07%, mais sans résultat : rien n’est fait 58,3%, arrangement entre les familles 28,45%, et seulement 8,6% de punitions.

Par conséquent, l’abandon scolaire 54%, les (19%) vivent dans la misère, 11% sont déprimées. Les 9% sont stigmatisées, 5% discriminées, 2% sont traumatisées. Mais toutes ne retournent pas à l’école (90%), sauf les 10%.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya & Abdou Nyampeta

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.