kwamama 6

Burundi: 46 morts et 215 blessés au premier trimestre 2016 – Alain G. Bunyoni

L’insécurité qui prévaut au Burundi a fait 46 morts et 215 blessés au premier trimestre 2016, a annoncé mardi soir à Bujumbura le ministre burundais de la Sécurité publique Alain-Guillaume Bunyoni.

[xyz-ihs snippet=”google”]

M. Bunyoni, qui s’exprimait devant la presse, a toutefois déclaré que la situation sécuritaire au Burundi a connu “une évolution positive”.

Les forces de sécurité burundaises ont arrêté 50 malfaiteurs, a-t-il expliqué.

le_ministre_burundais_de_la_securite_publique_alain-guillaume_bunyoni.
Le ministre Alain Guillaume Bunyoni

“Ces derniers ont pu donner des renseignements utiles et révélé des noms des Burundais réfugiés au Rwanda, qui participent à la perturbation de la sécurité”, a-t-il ajouté.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Le ministre burundais a accusé Alexis Sinduhije, ancien journaliste converti en politicien, devenu président du Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie (MSD, opposition), le général-major Godefroid Niyombare, cerveau du putsch manqué de mai 2013 contre l’actuel chef d’Etat burundais Pierre Nkurunziza, et Hussein Radjabu, ancien président du Conseil national pour la défense de la démocratie-forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir), d’être les principales sources d’insécurité.

[xyz-ihs snippet=”google”]

M. Bunyoni a demandé aux pays qui abritent ces “fauteurs de guerre” de se ressaisir et de mettre fin à ces activités déstabilisatrices, marquées par le lancement de 115 grenades sur les éléments des forces de sécurité et sur des populations civiles.

Src: Xinhua

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.