kwamama 6

Burundi: l’ambassadeur n’a pas convaincu les députés

[xyz-ihs snippet=”google”]

L’ambassadeur du Burundi, entendu ce mercredi à la Chambre a laissé les députés fédéraux dans le doute et l’inquiétude. Il est arrivé le sourire radieux en multipliant les poignées de main cordiales. L’ambassadeur a livré un exposé sur un thème cher au pouvoir de Bujumbura : tout va pour le mieux au Burundi.

Le représentant en Belgique du pouvoir de Bujumbura est venu répéter aux députés que le troisième mandat qu’a remporté son président du Burundi était légal et en conformité aux accords d’Arusha. Selon lui, tout va très bien au Burundi malgré des rapports de l’ONU qui font état de crimes contre l’humanité perpétré par les forces de l’ordre burundaises.

 

Depuis des mois la ligne du pouvoir reste la même : les manifestations anti-troisième mandat sont insurrectionnelles, des jeunes agitateurs sont drogués et armés par les opposants, seuls quatre quartiers de la capitale sont sous tension et les forces de l’ordre ne font que se défendre.

Les députés se sont montrés circonspects et ont plutôt à l’esprit les deux derniers rapports publiés par l’ONU le 17 décembre et le 15 janvier derniers, soit il y a 5 jours à peine, citant “13 cas de violences sexuelles contre des femmes qui ont eu lieu au cours des opérations de recherche et d’arrestation, après les événements de décembre. Les forces de sécurité seraient entrées dans les maisons des victimes, auraient séparé les femmes de leurs familles et les auraient violées parfois en groupe”.

Avant de prendre congé l’ambassadeur a proposé aux députés de venir au Burundi pour leur prouver dit-il que le pays est calme. L’invitation est lancée.

cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

[xyz-ihs snippet=”google”]

Kizito@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.