kwamama 6

Burundi: Le parti MSD démontre l’incapacité du conseil de sécurité de l’ONU pour le Burundi

Dans un communiqué du parti MSD sorti ce lundi le 4 avril, il exprime sa profonde déception vis-à-vis de la résolution prise dernièrement par le conseil de sécurité des nations unis et dise qu’il manifeste le mépris total envers les victimes du régime de Nkurunziza.

Le parti MSD dise aussi que cette résolution vient renforcer Pierre Nkurunziza et sa clique dans la détermination a parachever le processus de génocide en cours. Il ajoute que le conseil de sécurité de l’ONU vient de démontrer une fois de plus qu’il n’a tiré aucune leçon de la tragédie rwandaise de 1994, incapable qu’il est de lire les signaux visibles d’une catastrophe annoncée et d’assumer sa responsabilité de protéger un peuple en danger.

Communique

Dans ce même communiqué, le parti MSD dit que le peuple burundais n’a pas besoin d’une police internationale dont le rôle est de faire la comptabilité des victimes quotidiennes du système de Pierre NKURUNZIZA mais d’une force militaire qui le protège contre les exactions de ce régime et qui y mette fin.

Le parti MDS termine son communiqué en appelant la population burundaise de prendre conscience qu’il ne peut plus compter sur la communauté internationale mais que chaque citoyen burundais doit user son droit de se défendre contre le régime criminel et sanguinaire de Pierre Nkurunziza.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Rappelons que, le conseil de sécurité des nations unis a travers la France avait pris décision de d’envoyer au Burundi une centaine de policiers pour accroitre la capacité des nations unies a suivre la situation sécuritaire, promouvoir le respect des droits de l’homme et a faire avancer l’état de droit ;quant au gouvernement burundais, il dit qu’il accepte la venue de ses policiers en tant que experts ou observateurs.

click here to receive the updated news on facebook on twitter

Eric NININAHAZWE@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.