kwamama 6

Burundi: Les yeux de la tête pour trouver le carburant au Burundi

Les véhicules et les bidons font de longues queues avec espoir d’être servi du carburant devant les stations services de Bujumbura et de l’intérieur du pays.

P1

Le transport est quasiment handicapés au Burundi en général et à Bujumbura en particulier. Les chauffeurs de Bus de transport font de jour au Jour les fils d’attente pour attendre le carburant là où ils ont entendu que la distribution peut être faite ; Ils y passent toute la journée sans travailler. C’est dans un période assez court que la carence totale du carburant se fait remarquer sur toutes les stations services.

P2

« S’il y a un malentendu entre le gouvernement et les importateurs du carburant, qu’ils arrangent le problème à coté et non au niveau de la population ; nous, la population, avons besoin de travailler, nous avons besoin de circuler et donc il est question donc au gouvernement et aux commerçants d’arranger le problème sans toutes fois zigouiller les paysans » explique Pasteur Habimana rangé sur le fil d’attente pour le carburant.

Notons que parmi ceux qui font des queues devant les stations services sont de catégories différentes ; comme il y a aussi des travailleurs de l’état ou des travailleurs dans le secteur privé d’où les services dans différentes bureaux deviennent aussi impraticables.

P3

Rappelons que le gouvernement avait suspendu le week-end dernier plus de 4 sociétés importatrices de carburant, il avait également ordonnée à toutes les stations de service œuvrant sur le territoire du Burundi de se faire réinscrire.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Eric NININAHAZWE@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.