JOURNAL

Burundi: Major Niyonkuru mise en liberté après une nuit de détention

Le 13 janvier 2017, après qu’il venait de passer une nuit au cachot du service national de Renseignement de Bujumbura, Major Niyonkuru a été libéré.

Selon les membres de sa famille, cet officier était accusé d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat. Des accusations qu’il a rejetées affirmant qu’il était en mission de maintien de la paix en Somalie.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Major Niyonkuru avait été arrêté le 12 janvier 2017 à son domicile sise à Kanyosha commune Muha en Mairie de Bujumbura. Sa femme n’a pas été informée sur les mobiles de l’arrestation de son mari.

Elle n’a pas été non plus autorisée à lui rendre visite au cachot. Des proches de cet officier disent qu’il a été directement conduit au cachot de la documentation situé aux alentours de la cathédrale Regina Mundi en zone Rohero commune Mukaza. Sa famille s’inquiétait sur sa sécurité et demandait qu’il soit libéré.

La documentation n’a pas pu trouver des témoins à charge contre lui et a dû le relâcher.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

Related posts

Voici les 25 nations qui produisent le moins de richesses par habitant en 2015.

admin

RDC: Bertrand Bisimwa nie fermement la présence du M23 sur le territoire congolais

mecky kayi

Un suspect voleur expulsé d’Ouganda

mecky kayi

Leave a Comment