kwamama 6

Burundi : Major Richard Ndizeye arreté hier soir par les services de renseignements est libéré ce matin

Major Richard Ndizeye avait été arreté hier soir par les services de renseignements, où il a subit un interrogatoire ; par après transféré à la prison centrale de Mpinda, est libéré ce matin vers 10h.

Depuis hier matin, il y avait un bras de fer entre le chef d’état-major général et le patron du service national de renseignement (SNR) sur l’arrestation arbitraire et illégale(comme d’habitude) du Major Richard Ndayizeye. Ce qui a fait qu’il soit transféré à Mpimba et non resté à la prison du SNR.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Après l’avoir transféré à la prison Mpimba, la sécurité avait été renforcée à la prison depuis hier et cet emprisonnement illégal du commandant du camp Ngagara avait fait objet de discorde dans la FDN surtout dans les Ex-FAB pro système et cela est inhabituel.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Officiellement, on dit que le procureur s’est trompé hier pour l’arrestation mais c’est la pression de trois généraux Ex-FAB dont Bishinga (EMIA) et Paysan en collaboration avec leur patron Prime Niyongabo qui ont fait tout pour que l’auditorat s’y implique par ordonnance de mise en liberté provisoire dudit Major.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Rappelons que Général Bishinga est le parrain de mariage du Major Richard Ndayizeye, peut-être que c’est pourquoi il s’est impliqué dans l’affaire car plusieurs d’autres officiers sont arrêtés quotidiennement et arbitrairement sans réactions de la part de l’EMG, chose étonnante aujourd’hui. Major Richard Ndizeye venait d’être nommé commandant du camp Ngagara après son retour au Burundi dans la mission de maintien de la paix en somalie.

Kanda hano ujye ubona amakuru yihuse kandi kugihe kuri Facebook no kuri twitter

Eric NININAHAZWE/bwiza.com

 

 

kwamama4

Les commentaires sont fermés.