kwamama 6

Burundi-Mugamba : Le président Nkurunziza donne 15 jours pour remettre les armes

Le président Nkurunziza a effectué un déplacement dans la commune de Mugamba en province de Bururi, au sud du pays pour une réunion de sécurité.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Depuis plusieurs semaines, la commune de Mugamba est le théâtre d’assassinats opérés par des hommes armés, une situation qui fait réagir le chef de l’État burundais “Nous accordons une période de 15 jours à tous les malfaiteurs ; au cours de cette période, tous ceux qui se rendront seront accueillis à bras ouvert. Au delà de cette période, ils seront traqués”, a lancé M. Nkurunziza qui appelle la population de Mugamba à suivre l’exemple de la capitale de Bujumbura.

peter

“Faites comme les gens de Bujumbura, revenez à la raison et on va vous intégrer dans des centres de métiers comme cela a été le cas pour vos frères qui perturbaient la sécurité dans la capitale ces derniers jours”, a-t-il lancé. Le président de la République a mis en garde la population de Mugamba : “Ici, ce ne sont pas des étrangers qui viennent tuer des gens,vous vous connaissez”, a-t- il insisté.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Lors de sa visite, le chef de l’État était accompagné par des élus des provinces de Mwaro, Bujumbura Rural et Bururi ; de son côté, le gouverneur a fourni quelques éléments statistiques concernant sa province, depuis janvier 2016, 11 civils ont été tués par des hommes armés, 36 malfaiteurs ont été également tués et une centaine a été interpellée et la commune Mugamba étant la plus touchée.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Eric NININAHAZWE@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.