kwamama 6

Busoni : Des habitants dénoncent des entrainements paramilitaires

Des entrainements militaires sont signalés dans la forêt de Yanza, en Commune Busoni dans la Province Kirundo et sont menés par des jeunes du parti au pouvoir ‘’Imbonerakure‘’ ainsi que d’autres hommes que la population soupçonne être des milices ‘’Interahamwe‘’. Ces jeunes affiliés au parti CNDD-FDD malmenent les habitants qui habitent tout près de la frontière Burundo-Rwandaise, les accusant de possession d’armes.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Selon nos sources en province de Kirundo, des entrainements militaires ont commencé il y’a deux mois dans la forêt de Yanza ainsi qu’au domicile d’un certain Mayonzi. « Les entrainements commencent régulièrement à partir de 19 heures et demi dans la forêt de Yanza et chez Mayonzi, un des leaders des jeunes du parti au pouvoir dans la province de Kirundo » explique notre source.
[xyz-ihs snippet=”google”]

Après l’entrainement militaire, certains jeunes ‘’Imbonerakure‘’ du parti au pouvoir se dirigent vers les différentes positions auxquelles ils ont été affectés. Nos sources indiquent que des milices ‘’Interahamwe’’ sont présents dans la région pour encadrer les jeunes du CNDD-FDD : « La milice Interahamwe ne se dévoile pas au grand jour car ils se cachent » poursuivent nos sources qui craignent de connaître des événements similaires au Rwanda peu avant le génocide de 1994.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Les habitants des environs de la forêt de Yanza affirment avoir identifiés les initiateurs de ces entrainements para-militaires : « Il s’agit du Commissaire dit Muvunyi, l’ancien député Nzigamasabo surnommé ‘’Gihahe’’, les démobilisés issus de l’ancien mouvement rebelle du CNDD-FDD et les leaders de la jeunesse du parti au pouvoir en province Kirundo » conclut notre source.

Le chef de zone Gatete en Commune Busoni surnommé Vital aurait distribué des lances, des flèches et autres matériels aux jeunes du parti au pouvoir, indique une autre source à Busoni.

[xyz-ihs snippet=”google”]

La population de Kirundo qui habite tout près de la frontière Burundo-Rwandaise est régulièrement accusée de posséder des armes. Certains habitants ont déjà fui, mais l’administration affirme que ces habitants fuient à cause de la famine et non l’insécurité. La plupart de ces habitants sont originaires des collines Gatare, Gatete, Bishisha et Sigo.

La population de Kirundo et surtout de Busoni demande la fin de ces entrainements militaires pour avoir la paix et la sécurité.

 

click here to receive the updated news on facebook on twitter

Eric NININAHAZWE@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.