CPI: Un ancien chef rebelle, Bosco Ntaganda, reconnu coupable de 18 chefs d’accusation

0

Un ancien chef rebelle a été reconnu coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité en République démocratique du Congo par des juges à la Cour pénale internationale (CPI).

Bosco Ntaganda, surnommé “Terminator”, a été reconnu coupable de 18 chefs d’accusation, notamment de meurtre, de viol et d’utilisation d’enfants soldats.

Ntaganda, âgé de 45 ans, a été accusé d’avoir supervisé le massacre de civils par ses soldats dans la région instable riche en minerais de la République démocratique du Congo en 2002 et 2003. Sa peine sera déterminée lors d’une audience ultérieure.

Ntaganda avait fait face à 13 chefs de crimes de guerre et cinq chefs de crimes contre l’humanité pour son rôle dans le conflit brutal qui a ravagé la région du nord-est.

Ses avocats avaient affirmé que Ntaganda était une victime et avait également été recrutée comme enfant soldat.

Il devient la quatrième personne condamnée par la CPI depuis sa création en 2002.

Ntaganda s’est rendu à l’ambassade américaine en RD Congo en 2013.

Les analystes ont déclaré qu’il s’agissait d’un acte de conservation de soi, motivé par le danger qu’il courait après avoir perdu une lutte de pouvoir au sein de son groupe rebelle du M23.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.