kwamama 6

Crise à la FERWAFA: Le président doit expliquer les vingt mille dollars dans 48 heures

0

Vincent De Gaulle Nzamwita, président de la FERWAFA doit fournir des explications sur la somme de 20.000 dollars de la CAF qu’il a versée sur son propre compte à la BK. Ce lundi matin, son vice président et son juriste lui donnent 48 heures pour tenir la réunion du comité, délai après lequel d’autres mesures seraient prises.

Le président de la Fédération rwandaise de football est aussi accusé de la mauvaise collaboration avec les pairs, fautes desquelles il a promis de changer mais en vain, voila 3 ans.

Une lettre lui adressée en Kinyarwanda, signée par six personnes dont Védaste Kayiranga comme son adjoint, Emmanuel Ndagijimana, le juriste de la fédération et quatre autres dont Albert Mwanafunzi qui est déjà candidat contre De Gaulle. Une copie de celle-ci fut reservée au ministere rwandais en charge du sport.

A part la prise des décisions unilatérales aux noms des deux signataires sans les consulter, le déclenchement est le versement Vingt mille dollars sur son propre compte de la BK ; alors que la somme et attribuée à l’exercice prochaine (2017-2018). C’est une prime annuelle de la CAF au président de la fédération, et De Gaulle l’a immédiatement versée sans accord du commissaire aux comptes.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Il faut encore signaler que la  FERWAFA doit élire un nouveau président le 15 septembre prochain, où De Gaulle peut être reconduit ou pas. Donc, s’il n’est réélu, son successeur n’aura pas cette prime de la CAF.

Et le comble encore, De Gaulle n’a pas paye les taxes, disant que c’est l’institution qui la paiera, alors que le budget ne le permet pas, selon la lettre.

Les six signataires de la lettre (dont Albert Mwanafunzi, l’unique candidat retenu pour remplacer De Gaulle) demandent convocation d’une réunion du comité en déans 48 heures (deux jours), avant que d’autres mesures soient prises.

De sa part, De Gaulle ne prétend pas convoquer la réunion en question, mais il va continuer à travailler comme d’habitude. Selon Igihe.com, les rédacteurs de la lettre sont les gens qui sont contre lui, et qu’il n’envisage pas mettre dans son équipe une fois réelu. “Ils ont voulu que je leur donne une part de cet argent, en tant que membres du comité sortant, j’ai refusé et le conflit a eclaté”.

Cependant, il ne justifie pas la trace des 20,000 dollars pour l’exercice prochaine(2017-2018) dont il est accusé de garder sur son propre compte, au lieu de celui de la FERWAFA.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.