kwamama 6

EAC promet de renforcer le commerce avec le budget 2017/2018

0

La Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC)  dévoile son budget de dépenses de 110 millions de dollars pour 2017/2018, en promettant de renforcer le commerce intra régionaux, avec le monde extérieur et en consolidant le territoire douanier unique.

Les prévisions budgétaires déposées avant l’Assemblée législative de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EALA) sont légèrement supérieures à 101 millions de dollars demandées pour approbation au cours de l’exercice en cours qui se termine le 30 juin.

Les autres sont le développement des infrastructures et la libéralisation de la libre circulation des travailleurs qualifiés parmi les six pays partenaires du bloc; Rwanda, Tanzanie, Ouganda, Kenya, Burundi et Soudan du Sud.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

D’autres domaines clés comprennent l’amélioration du développement industriel régional par l’investissement dans des secteurs prioritaires clés et l’amélioration de la productivité agricole dans le but d’améliorer la sécurité alimentaire.

De même, la promotion de la paix, de la sécurité et de la bonne gouvernance régionales, d’une part, et de la transformation institutionnelle pour diriger l’agenda de la Communauté d’autre part.

Comme prévu, le secrétariat de l’EAC, qui est l’organe exécutif de la Communauté, obtient la part du lion par rapport à d’autres organes et institutions. On lui  attribue 60. 183. 201 $ alors que EALA recevra  17. 996. 959 $ et la Cour de justice de l’Afrique de l’Est environ 4,1 millions de dollars.

Le Conseil interuniversitaire pour l’Afrique de l’Est recevra (6 766 928 dollars), la Commission du bassin du lac Victoria (11 960 643 dollars) tandis que 2 466 655 dollars sont affectés à l’Organisation des pêches du lac Victoria. La Commission de la science et de la technologie de l’Afrique de l’Est recevra (1.500.164 $) la Commission Kiswahili de l’Afrique de l’Est (1 553 098 $) et la Commission de recherche en santé de l’Afrique de l’Est (2 225 324 $).

L’Autorité de la concurrence de l’Afrique de l’Est doit bénéficier de 1 337 045 $ pour l’exercice financier 2017/18. Le budget 2017/2018 doit être financé par les contributions des États partenaires par l’entremise des ministères des affaires EAC (50 225 522 dollars), des ministères responsables de l’éducation (4 848 431 dollars) et des ministères responsables de la pêche (1 549 254 dollars). Les partenaires de développement soutiennent la Communauté ($ 52 868 638) alors que les universités membres injectent à la minette $ 303,435.

Les revenus divers sont fixés à 333 903 $. La stabilité politique et la bonne gouvernance ainsi qu’une sécurité sûre et stable dans toute la région sont d’autres domaines considérés.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

 

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.