kwamama 6

En Afghanistan, au Rwanda, à Gaza, voici les reines de la “petite reine”

L’une, championne au Rwanda, vient de remporter une deuxième place dans sa première grande course internationale. Les autres, de l’équipe nationale de cycle féminin en Afghanistan, sont proposées au prix Nobel de la paix 2016. Les troisièmes se promènent, et par ces simples balades à vélo font bouger les lignes à Gaza. Partout les femmes avancent à bicyclette, et font avancer le monde.

 

[xyz-ihs snippet=”google”]

Elles pédalent contre les stéréotypes depuis des années. Et pour cela elles subissent les insultes, les accusations d’immoralité, et les menaces de mort. Les vélocipédistes de l’équipe de femmes d’Afghanistan n’en ont cure, et continuent à avaler les kilomètres. Ce courage a conduit, en ce mois de février 2016, un groupe de 118 parlementaires italiens, emmenés par Ermete Realacci, président honoraire du Parti démocrate (gauche), à les proposer pour le prix Nobel de la paix 2016 : “parce que leur choix de vie est une bataille lente pour la liberté, dans un pays déchiré par la guerre, et un pas en avant puissant pour les droits des femmes”.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.