kwamama 6

FERWAFA asphyxiée, un grand défi de communication

0

La mauvaise communication reste toujours à la base d’une situation critique dans laquelle se plonge la fédération rwandaise de Football. Les membres écrivent à la fédération, la fédération réagit à la presse, la FIFA s’adresse à la SG FERWAFA, mais le président console son groupe de soutien(par message vocal enregistré)  promettant de régler la situation lui-même avec la SG FIFA. Quel genre de communication !

La crise commence en Mars 2017 à Rubavu, OÙ  l’assemblée générale fixe les élections au 10 Octobre (que la FIFA vient de reporter), et a parlé de la composition de la commission électorale.

Après la nomination de cette commission, certains membres ont remarqué la non conformité de celle-ci avec le code électorale de la FIFA 2007.

Me Safari Kizito de Rubavu rédigea une lettre là dessus, mais la FERWAFA n’a pas répondu.

Dans la lettre, Me Safari signalait que le code électorale de la FIFA n’a pas été respecte.

-Les membres de la commission ne doivent en aucun cas être membres de l’instance exécutive, mais Safari signale 3 agents de l’Etats, dont Etienne Mvano,  secrétaire exécutif de Bugeshi/Rubavu ; un autre de Gakenke et un autre.

-La commission est élue, en conformité avec les dispositions du présent code, par l’assemblée générale ou par l’organe qui la représente : ici, l’assemblée générale n’a perle que de sa composition, mais la nomination est faite après.

-L’élection des membres de la commission doit intervenir lors de l’assemblée générale ordinaire de l’association précédant l’assemblée générale élective de l’instance exécutive, dans un délai d’au moins six mois avant celle-ci : La commission nommée en Avril  n’aurait pas six mois au 10 Septembre, date prévue des élections.

-Le secrétaire général de l’association est le secrétaire de la commission. Il prend part aux travaux de la commission à titre consultatif, assure la logistique et assume les questions administratives, mais Madame Latifah ne fait pas partie de cette commission.

La lettre de Me Safari n’a pas eu de réponse du destinataire, mais quatorze membres de la coalition du changement (Rwanda Football Coalition for Change : RFCC, opposée au président sortant De Gaulle) l’ont reprise. Ils l’ont  adressée à la FERWAFA, et une copie fut réservée à la FIFA.

Le destinataire n’a pas encore répondu, au contraire publie un communiqué de presse.

Le 21 aout dernier, certains  membres du comite sortant rédige une lettre à leur présidents De Gaulle Nzamwita, par une ultimatum de 48 heures. Il devrait justifier les 20.000 dollars qu’il a versée sur son propre compte, au détriment des comptes de l’institution. Le montent venait de la CAF, pour assurer le fonctionnement du président de l’exercice 2017-2018.

Mais, le  même jour, l’un des signataires, et encore juriste, Me Emmanuel Ndagijimana, affirme « avoir signee la lettre avant sa rédaction », pour ainsi dire qu’il se détache du groupe.

Au 1er Septembre, la FIFA, après l’analyse du contenu et des signataires, vient de réagir sur la lettre que FERWAFA avait ignorée.

Madame Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA, rédige une autre a Madame  Latifah Uwamahoro, SG de la FERWAFA.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Elle dit, « ……Sur base des documents et informations déjà en notre possession, nous estimons que Ie climat qui règne au sein de la FERWAFA permet de craindre que I’organisation d’élections en I’ état attise les conflits existants et ternissent son image. Cela nous semblerait d’autant plus préjudiciable qu’hormis un procès intente en Iien avec la violation des régies sur les appels d’offres, Ia FERWAFA nous est connue comme une fédération sans histoire.

Dès Iors, nous allons examiner avec toute I’attention nécessaire Ie document signé par des membres de l’assemblée générale de Ia FERWAFA portée à notre connaissance et prendre les mesures d’instruction interne qui conviennent pour nous forger une opinion. Au terme de cet examen, à charge comme à décharge, Ia FIFA communiquera ses conclusions aux intéressés  et à vous-même…. »

SG FIFA-FERWAFA

Apres réception de celle-ci, la coalition se félicite de la réaction, la SG Latifah, à qui l’on s’est adressée reste calme, et le président De Gaulle console son groupe, sans pour autant s’adresser à la famille du foot rwandais qu’il représente.

Il dit « avoir causé une heure durant avec le SG FIFA une heure durant, mais en frère à la sœur. Il donne espoir que début novembre on va voter, et les résultats ne changeront pas.

Quel genre de communication, quel genre de membres qui signent une lettre vierge ? Quel genre de gestionnaires qui se paient avant le commencement même de l’exercice ?

Mais l’équipe de la FIFA aura à faire, aussi de la passation des marchés, l’activité des commissaires aux comptes, des signataires légaux aux comptes et tant d’autres irrégularités dans un bâtiment près du site des héros !

Toutefois, une réunion élargie vient d’invalider les candidatures retenues, et de dissoudre la commission électorale de la FERWAFA.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.