kwamama 6

Gasabo: Un pasteur -et sa femme- poursuivi de torturer son enfant

0

Le tribunal de grande instance de Gasabo sis à Rusororo, a analysé ce jeudi 17 aout, le dossier d’un pasteur qui torture son enfant de quatre ans, en connivence  avec son épouse.

La famille pastorale habite le village de Kamashashi , cellule Kabuga II, du secteur  Rusororo. La torture dont ils sont accuses est faite à un enfant né d’une autre femme.

Selon la prosécution, le pasteur qui avait engrossé une tierce femme, a demandé que la visite de son enfant en famille légitime. Une fois l’enfant arrive chez son père pasteur, il a été mis en quarantaine : enfermé seule dans sa chambre, cela pendant neuf mois, et la communication avec la maman biologique fut rompue.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

En plus pour cacher l’information, la famille a immédiatement déménagé vers un autre quartier, inconnu de la mère.

Quand les services de sécurité furent au courant, ils se sont rendus sur terrain et ont retrouve l’enfant enfermé dans une chambre,  isolé loin de contact avec les autres. Il est sale et avec des plaies sur son corps. L’enfant est en situation critique, sous traitement à l’hôpital de Kigali.

A l’heure qu’il est, le dossier est dans les mains du parquet à Gasabo, qui propose la détention provisoire du pasteur et sa femme présumés.

Les présumés ont plaidé non coupables, mais restent détenus à Kabuga, station de police de Rusororo, attendant le procès  fixé à lundi le 21 aout 2017.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.