kwamama 6

Gicumbi: Comparution judicaire de l’ancienne équipe dirigeante

0

Alexandre Mvuyekure, ancien maire du district de Gicumbi en province du Nord et autres hauts dirigeants sont poursuivis par la justice pour avoir octroyé illégalement des bénéfices aux entrepreneurs   au cours de la mise en exécution des contrats et du détournement de la chose publique.

Le 01 juin courant, les présumés en rose (tenue de détenus provisoires) devant le Tribunal de Grande Instance de Gicumbi pour répondre aux accusations portées contre eux. Il s’agit de Jean Baptiste Bizimana, ancien Président du conseil du district (ancien prêtre, maire de Rwamiko et récemment sénateur), Alexandre Mvuyekure, ancien Maire et Fidèle Byiringiro, ancien Secrétaire Exécutif.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Le tribunal prononce les accusations, tous plaident non coupables. Les présumés sont au nombre de douze, mais ils sont surpris que lorsqu’ils sont dans l’audience de constater qu’ils sont au nombre de neuf, raison pour laquelle le jugement n’est pas rendu. Le ministère public  demande son report et de le reprendre en présence des trois autres dont Damas Higiro (ancien maire de Rwamiko, et chargé de la gouvernance), Jean Bosco Bizimungu et Vénéranda  Mukankuranga, tous poursuivis de complicité dans le dossier.

Demande rejetée par les accusés de demander que le jugement soit rendu ensuite d’être jugé en liberté provisoire. De demander encore que s’ils ne sont pas jugés qu’ils soient libérés conformément à l’article 105 du code pénal qui leur donne la chance d’être jugés en liberté provisoire.  Encore de dire que le ministère public a l’intention de retarder le procès.

Après une concertation interne des juges, l’audience est reportée pour au 14 juin 2017.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.