Le district de Gicumbi rejoint ceux de Ruhango, Rusizi et Nyabihu pour des chaises vides. La Ville de Kigali quant à elle, vient de se choisir entre deux femmes, Chantal Rwakazina pour remplacer Pascal Nyamurinda. La mesure de faire démissionner le Maire et ses deux adjoints a été prise aujourd’hui pendant la réunion du conseil consultatif.

Depuis ce vendredi 25 Mai 2018, Juvénal Mudaheranwa n’est plus Maire de ce district localisé dans l’ancien Byumba. Ces deux assistants : Jules Aimable Muhizi et Charlotte Benihirwe doivent le suivre.

Selon Jean Marie Vianney Gatabazi, Gouverneur du nord et natif de ce district, l’équipe ne gagne pas. Parlant à Igihe, « Oui, et cela date de longtemps, l’équipe n’est pas compétente ».

L’information est confirmée par le président du conseil, Dieudonné Kayombya. « L’incompétence se remarque au niveau des rapports, surtout celui de l’audit des projets de développement et l’éducation. En plus, ils n’avaient pas l’air de changer ».

En attendant, Jean Claude Sewase prend la relève. Il est enseignant de formation et de carrière, en plus ils de l’ancien Bourgmestre et préfet des lieux, feu Claudien Karangwa. Cette politique par héritage est aussi le sort de la ville de Kigali, comme Marie Chantal Rwakazina vient de gagner: elle est fille de l’ancien Prefet aussi, Innocent Rwakazina qui dirigeait la préfecture de Kibungo avant les années 2000.

Juvénal Mudaheranwa, l’ancien banquier était au bureau avec l’agronome Aimable Muhizi qui est cadre senior de parti au pouvoir, le FPR. Il l’est parce qu’il fut Bourgmestre de la commune Kiyombe de 1994 à 2001, puis Maire de Rushaki (près du  musée national de libération : Umurindi w’Intwari) de 2001 à 2006, avant de poursuivre ses études et regagner la patrie. La dame dans l’équipe, Charlotte était moins connue dans la région.

Voilà les trois personnalités dont la conjugaison des efforts échoue juste dans la moitie de leur premier mandat, depuis Février 2016. Individuellement ils sont forts, mais conjointement ca ne marche pas, sinon l’on douterait même de l’innocence de leur environnement politico professionnel. Comment ne pas parvenir à gérer les cinq ans à trois, alors qu’Aimable à gouverné pendant 12 ans des moments durs ? Comment Juvénal qui faisait une dizaine d’année à la BPR n’arrive à endurer ? Mais, la politique a ses raisons que la raison ne touche pas !

Jean Baptiste Karegeya

ACHA JIBU

Tanga igitekerezo
Andika amazina