kwamama 6

Igisura, une plante spéciale que les rwandais ignorent et en voie de disparition

0

L’ortie, Igisura au Rwanda a une image négative, elle est connue de son poil qui pique, ainsi les gens ont peur de la toucher. Mais c’est une plante médicinale et nutritive que l’on néglige, et elle est actuellement en voie de disparition. Les médecins traditionnels utilisent cette plante pour traiter certaines  maladies.

Cette plante devient de plus en plus rare au Rwanda, les districts de Musanze, Nyabihu et Rubavu ont encore ce privilège de l’avoir  sur leur sol, mais toujours la population n’en profite pas.

Les traditionalistes souvent s’approvionnent des pays voisins comme l’Ouganda et la Tanzanie, la ou on trouve encore plus de foret naturelles.

Le directeur chargée de la Sante a Nyabihu, Jean Pierre Dusenge, lui reconnait cette puissance de l’ortie et regrette sa menaçante disparition. Il appelle les experts en agronomie de renforcer des recherches pour protéger cette plante importante.  « Le RAB doit voir comment multiplier cette plante sur une grande étendue ».

Igisura (ortie) medicament

Elle est un très bon diurétique pour irriguer les organes comme le rein ou la vessie, sous forme de capsules, de feuilles séchées, de jus frais, d’extrait fluide ou de teinture alcoolique.

L’ortie agit contre les douleurs de l’arthrite et des rhumatismes.

La racine soulage la miction en cas d’inflammation bénigne de la prostate. La racine de l’ortie peut être absorbée séchée ou transformée en extrait normalisé.

L’ortie lutte contre l’acné

En bain de bouche, la plante se révèle efficace contre les infections : aphtes, gingivite et angine

L’ortie est aussi une alliée de la femme enceinte, la plante favorisant la stimulation du lait maternel

L’ortie est également utilisée dans la composition de produits favorisant la repousse des cheveux.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

L’ortie et ses valeurs nutritives

Naturellement riche en vitamines A, B et C, l’ortie est également fortement minéralisée en fer, calcium, magnésium, potassium et phosphore. L’ortie est donc un excellent complément alimentaire en cas de « baisse de régime ».

L’ortie constitue un apport en protéines important, supérieur au soja! Les feuilles de l’ortie sont extrêmement riches en vitamine C, l’ortie apporte 6 à 7 fois plus de vitamine C que l’orange. Elle en contient en moyenne 333mg/100g.

Sa richesse en vitamine K lui confère des propriétés anti-hémorragiques

Préparation de l’ortie pour la consommation

Les feuilles d’ortie peuvent être consommées en salade, en soupe à l’ortie, en purée, en légumes comme des épinards. Elles peuvent être utilisées en infusion ou en décoction. Il existe en pharmacie des gélules d’ortie (feuilles ou racines) prêtes à l’emploi.

Recommandation

Après avoir consulté différents ouvrages sur l’utilité  de la  plante ortie, il a été constaté que la plante a des valeurs signifiantes sur la santé de la population.

Ainsi donc,  bien investir sur cette plante est recommandable, pour plus des recherches poussées, multiplication et l’éducation communautaire pour la consommation de l’ortie.

 

 

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.