kwamama 6

Kayonza: Isange One Stop débute la sensibilisation de se prévenir contre les violations basées sur le sexe

0

Le 16 février 2017, la police nationale du Rwanda par le canal de son programme : ‘’Isange One Stop’’ a débuté la sensibilisation de se prévenir et lutter contre les violations basées sur le sexe surtout faites aux enfants mineurs, sensibilisation débutée dans l’hôpital de Rwinkwavu, Secteur de Rwinkwavu, District de Kayonza dans la Province de l’Est.

La sensibilisation ayant comme thème ‘’Tous ensemble luttons contre toutes sortes de violations basées sur le sexe surtout perpétrées contre les mineurs.’’

De son allocution de circonstance aux cérémonies d’ouverture de la sensibilisation, la gouverneur de la Province de l’Est, Judith Kazayire, se félicite de cette sensibilisation faite par la Police Nationale de se prévenir et lutter contre les violations basées sur le sexe surtout à l’égard des mineurs et aux femmes. Elle exhorte tout le monde de lutter contre.

Et de dire’’ Le Rwanda a mis en place des stratégies pour que la population soit sécurisée, l’une des ces stratégies est cette sensibilisation et la mise en place des lois pour prévenir les violations basées sur le sexe perpétrées contre les femmes et les   mineurs. De mettre en place dans tout le pays les centres ‘.” Isange One Stop Centers .‘’

Elle a profité de l’occasion pour rappeler les services octroyées par le centre.” Isange One Stop Centers ‘’ dans tout le pays en général et dans l’hôpital de Rwinkwavu en particulier, et dire que bientôt le programme de Isange sera pratiqué dans les hôpitaux de Gahini et Kiziguro.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Encore d’exhorter la population une fois victime des violations de donner l’information aux centres.” Isange One Stop Centers .‘’ Encore de dire’’ La victime des violations connait des blessures qui peuvent lui infecter des diverses maladies, le traumatisme, mise en quarantaine au sein de sa famille et handicape son développement. Si nous taisons quelle genre de développement donné à notre jeunesse future.’’

Le Commissaire Adjoint de la Police Nationale et coordinateur des activités de la police et de la population (ACP) Célestin Twahirwa, a expliqué la population les stratégies misent en place par le gouvernement rwandais par le canal de la police nationale de se prévenir et lutter contre les violations basées sur le sexe surtout à l’égard des mineurs et aux femmes.

Et de dire’’ Après avoir constaté que la présence des violations et leurs conséquences, en collaboration avec nos partenaires nous avons pris des stratégies comme celle de mettre en place les centres ‘’Isange One Stop Centers’’ établis dans les différents hôpitaux presque dans tous les Districts du pays.’’

rwinkwavu

De dire encore que les stratégies misent en place figurent le programme de la sensibilisation de rappeler à la population les méfaits des violations. Autre stratégie est de mettre en place les numéros téléphoniques gratuits pour donner les informations. Pour Isange, le numéro est le 3029, le victime de la violation basée sur le sexe de composer le 3512, violation contre le mineur le 116 et la réception de la police nationale pour recevoir toute sorte d’assistance le numéro à composer est le 112.

ACP Twahirwa exhorte la population d’être vigilante et de fournir les informations à temps pour se prévenir et lutter contre toutes sortes des violations. De collaborer étroitement avec les centres ‘’Isange One Stop Centers’’.

Dans six mois écoulés, 112 mineurs ont été victimes des viols basées sur le sexe dans le District de Kayonza, 14 sont en dessous de 15 ans, 63 entre 5 et 7 ans et 53 plus de 18 ans.

Isange One Stop Center de Rwinkwavu a été établi en février 2016.

 Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.