kwamama 6

Kenya : La cour suprême rejette la dissolution de la commission électorale

0

La Cour suprême kenyane a rejeté une requête de Raila Odinga visant à chasser le président de la commission électorale Wafula Chebutaki et sept autres fonctionnaires, The Eastafrican.

Dans la décision rendue lundi, le juge John Mativo a déclaré que la requête d’Odinga était prématurée, comme elle a été déposée avant même que la Cour suprême n’analyse son jugement en profondeur.

Selon le juge, la Cour suprême n’a pas accusé aucun des fonctionnaires de la Commission électorale indépendante(IEBC).

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Brian Asin, M. Ben Wanasakaami et Kevin Alwang’a voulaient que le viprésident de la commission M. Chebukati, la vice-présidente Consolata Nkatha, ainsi que le directeur général Ezra Chiloba ne participent pas dans la préparation des nouvelles élections prévue pour le 26 octobre. La requête pointait aussi les commissaires Roselyn Akombe, Abdi Guliye, Margaret Mwachanya, Paul Kurgat et Boya Molu.

Les trois avançaient, qu’après avoir annulé les élections par le tribunal, le public a perdu confiance aux responsables de l’IEBC inculpés. Ces derniers devraient donc être empêchés de gérer les nouvelles élections.

Mais le juge a déclaré que les allégations selon lesquelles la Cour suprême avait inculpé les fonctionnaires d’IEBC n’avaient pas de fondement et la pétition était fondée sur une base factuelle incorrecte. “De toute évidence, la Cour suprême n’a jamais imputée à personne des huit présumés l’échec des élections du 8 aout,   et surtout qu’aucune d’eux ne fut pénalement coupable”, a déclaré le juge Mativo.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.