kwamama 6

Kigali: Personne ne devrait pas empêcher Thomas Nahimana d’entrer au Rwanda-Président Kagame

0

Dans la réunion du bureau politique du Front Patriotique Rwandais (FPR- INKOTANYI), tenue dimanche 11 décembre 2016  à Kigali, son Président et Président de la République du Rwanda, Paul Kagame, dans son allocution de circonstance, sur le dossier de Thomas Hahimana a dit que personne ne devrait pas empêcher l’Abbé Thomas Nahimana d’entre au Rwanda.

inkot

L’opposant rwandais l’abbé Thomas Nahimana a été bloqué à Nairobi au Kenya le 23 novembre 2016, alors qu’il était supposé être au Rwanda après plus de dix ans d’exil en France.

[ad id=”3484″]

L’abbé Thomas Nahimana n’a pas pu rentrer au Rwanda comme il le souhaitait parce qu’il n’est pas en ordre avec les documents de voyage. Cette indication a été faite par les autorités aéroportuaires de Kigali qui s’adressaient aux journalistes venus nombreux couvrir le retour au pays de cet opposant controversé.

L’Abbé Thomas Nahimana a annoncé son retour  au Rwanda pour faire enregistrer son parti Ishema. L’objectif de cet opposant radical est de défier le Président rwandais Paul Kagame aux élections présidentielles de 2017.

Sur le dossier de Thomas Nahimana, le Président Paul Kagame, se pose la question de savoir pourquoi l’Abbé Thomas Nahimana a été empêché d’entrer au pays.

Et de dire”S’il ya des accusations portées contre Nahimana, on devrait lui laisser entre au pays et d’y répondre”  Président Paul Kagame dit qu’il ne comprend pas comme un individu cherché par la justice peut être empêcher d’entre au pays, parceque seulement il est souspconé de semer l’idéologie génocidaire dans la population.

L’abbé Thomas Nahimana  est un ancien rédacteur du site Le Prophète.fr connu pour ses critiques très virulentes contre le gouvernement rwandais.

[ad id=”3484″]

Dans ses écrits et interviews, il   appelle à nouvelle Révolution contre un groupe au pouvoir au Rwanda. L’église catholique qui vient de faire son mea culpa, l’accuse de négation du génocide et informe qu’il a été renvoyé du diocèse de Cyangugu.

La principale association des rescapés, Ibuka, a même demandé qu’il soit arrêté dès son retour au Rwanda pour négationniste du génocide et divisionnisme ethnique.

Après ce bloquage au Kenya, Thomas Nahimana a fait retour en France, accompagné par certains de ses collaborateurs, notamment Venant Nkurunziza( 33 ans) et Claire Nadine Kasinge(36 ans).

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.