kwamama 6

Kirehe : Insectes sauvages, après les eucalyptus, ils ravagent les gens

0

Les cris d’alarmes viennent des résidents des secteurs Nyarubuye et Mpanga, district de Kirehe de la province de l’Est, les insectes sauvages les piquent plus fort que les  poux des habits portables.

Les résidents de cette région voisine du parc national Akagera et frontalière avec la Tanzanie, disent que normalement les poux des habits sont causés par la saleté, chose déjà  combattue dans leurs régions, au contraire  ce sont les insectes sauvages qui font rage.

De son témoignage, Théogène Twizeyimana, un habitant parle des méfaits des insectes, ‘’Ces insectes appelés ‘’poux sauvages’’, sont semblables aux poux qu’on rencontre dans les habits. Ils s’installent sur les eucalyptus. Lorsqu’on passe en dessus des arbres surtout dans la période sèche, ils vous piquent très  sérieusement. C’est un fléau pour nous.’’ Les résidents disent que ces insectes sont introuvables pendant la saison pluvieuse.

‘’Nous demandons aux autorités de nous aider pour chercher des insecticides pour combattre ces insectes, non seulement qu’ils nous piquent, ils peuvent aussi nous causer des diverses maladies surtout dermatologiques’’, supplie-t-il.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Les élèves ne sont pas aussi épargnés parce qu’ils sont aussi piqués lorsqu’ils vont  à  l’école. Un élève du secteur de Nyarubuye dit que  lorsqu’ils vont à l’école ils  tardent en cours de chemin à  causes de ces insectes. ‘’Lorsque nous passons près des arbres, le vent soufflant, les insectes commencent à  nous piquer, nous allons à  l’école en train de nous gratter, et finalement on n’est pas concentre aux cours’’, dit-il.

Jean de Dieu Uwamahoro, chargé d’Etat Civil joint au téléphone dit que l’administration en est au courant. ‘’Au cours des réunions, nous revenons souvent sur ce problème des insectes, nous avons fait un rapport transmis aux autorités hiérarchiques du district, ils sont en train de voir comment résoudre ce problème’’, précise-t-il.

Le problème des insectes sauvages n’est pas la particularité de la province de l’Est, il est aussi  signalé dans  diverses régions du pays.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.