kwamama 6

Kwibuka 24: Une autorité refuse la flamme de mémoire à Nyabihu

0

Au moment où le Rwanda et le monde entier se concentrent à la 24eme commémoration du Génocide contre le Tutsi de 1994, la Vice Maire de Nyabihu à l’Ouest refuse la flamme d’espoir, disant « laissez-la à ces rescapées qui commémorent leurs morts ».

Le district Nyabihu, embrasse les anciennes communes de Karago, Giciye, Nkuli, Mukingo et autres ; faisant partie de l’ancienne Akazu du président Juvénal  Habyarimana, dont le régime aurait planifié le Génocide contre les Tutsi en 1994. Ses secteurs comme Rambura (village natale de Habyarimana), Mukamira, Rurembo, Jenda, Jomba et Bigogwe ; sont des origines à beaucoup d’officiers et politiciens du régime ‘génocidaire’(Col Sagatwa, Dr Akingeneye, Protais Zigiranyirazo, etc).

En outre dans ce district, il y a à peine un mois, que l’autre Vice Maire chargé des affaires économiques, Antoine Mugwiza avait présenté sa démission.

Durant la veillée de commémoration en ce district, la nuit du Jeudi 12 Avril 2018, madame Clarisse Mukansanga, qui est vice Maire en charge des affaires sociales, surprend les gens en refusant  de recevoir la flamme d’espoir.

Selon les témoins à Radio Flash et Nonaha.com, elle estimait que seuls les rescapés en ont besoin, car ils ont à se souvenir. Et pour la concernée, la Vice Maire a jugé bon de laisser les bougies aux rescapés, qui en ont plus besoin. Ceci constituerait un déni du génocide, puni par la loi rwandaise, selon les observateurs, dont Anastase Juru et Theoneste Uwanzwenuwe ; respectivement président d’IBUKA et Maire du district Nyabihu.

C’est regrettable pour un leader d’aujourd’hui, IBUKA

Parlant à la presse, Anastase Juru qui représente IBUKA (Rappelles-toi, association en faveur des rescapés du Génocide) en district de Nyabihu ; l’information est surprenante, choquant et regrettable pour un dirigeant actuel. « On vient d’être informé qu’elle (la Vice Maire) a refusé la flamme de mémoire, nous en sommes tellement choqués, mais on va poursuivre et savoir les causes. C’est un langage qui blesse les rescapés, et surtout par une autorité. Cela leur (rescapés) plonge dans une ambiance contraire (mood), de penser que les activités de commémoration ne concernent qu’eux-mêmes », confie le président d’IBUKA à Nyabihu.

Et il ajoute, « La Vice Maire pouvait s’absenter sous un motif inventé, au lieu de venir pour cérémonie de venir ».

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Ce vendredi 13 Avril, Nonaha.com a joint Clarisse Mukansanga, elle affirme n’avoir pas reçu la bougie (flamme). « Il y en avait insuffisant, et en tant que responsable, je n’ai pas voulu la prendre, en faveur des autres qui n’en avait pas ; et qui en ont plus besoin. Donc j’ai cédé à ceux ont perdu les leurs (rescapés) ».

Par contre, le Maire du district avoue la pleine suffisance des bougies à l’événement. « Il y en avait assez suffisant, et puis la Vice  Maire est parmi les prioritaires, elle ne peut pas manquer une  bougie », Theoneste Uwanzwenuwe, Maire de Nyabihu.

Toutefois, cette attitude ne devrait pas caractériser une autorité, mais le Maire prévient que cet individuel.

De l’idéo génocidaire ? La loi en dit quelque chose !

Au sens large de cette manifestation, l’idéologie du Génocide serait derrière cette attitude,  par définition l’article 3 de la  loi nº 84/2013 du 11/09/2013 relative au crime d’idéologie du Génocide et autres infractions connexes. « Tout acte intentionnel, posé en public, soit par voie orale, écrite ou par vidéo ou tout autre moyen mettant en évidence qu’une personne est caractérisée par des pensées basées sur l’ethnie, … ».

L’article parle du Négationnisme, comme « tout acte intentionnel commis en public visant à indiquer ou expliquer qu’un génocide n’en est pas un;{.. .}».

Et quiconque commet un des actes du genre est puni conformément aux principes généraux et les peines prévus par les articles 135 et 116 de la Loi Organique portant Code Pénal du Rwanda.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.