Le gouvernement rwandais a rejeté les revendications que Kigali était impliqué dans les efforts visant à renvoyer les immigrants africains illégaux d’Israël en Afrique, le Rwanda étant considéré comme l’une des destinations possibles.

“Toute suggestion – explicite ou implicite – selon laquelle certains groupes de migrants se voient proposer deux options:” aller au Rwanda ou aller en prison “serait erronée et offensante”, a déclaré le gouvernement dans un communiqué publié jeudi.

Il a ajouté: “La situation des migrants en Israël, et le processus de leur départ, est un problème interne israélien. “Tant que les conditions légales seront remplies, le Rwanda, selon ses moyens, sera prêt à aider tout migrant dans le besoin.”

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

“En termes de pratique et de politique, la position du Rwanda sur les migrants et les réfugiés a été d’ouvrir ses portes à tous les Africains ayant besoin d’un abri. Cette politique est née de l’histoire et de la vie vécues par de nombreux Rwandais, ainsi que de nos propres valeurs nationales “, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

Le Rwanda a accueilli environ 180 000 migrants de différents pays africains, y compris des pays voisins, avec l’aide des Nations Unies. Récemment, le Rwanda a offert d’accueillir 30 000 victimes de la traite des êtres humains en Libye. Une décision qui, selon Kigali, est née des valeurs nationales et de la compréhension de telles situations de l’histoire du pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina