Tel est le propos du président du Sénat rwandais, Honorable Bernard Makuza, lors de la clôture ce 13 avril 2017 de la semaine de commémoration  du génocide commis contre les Tutsi en 1994, en mémoire des politiciens tués, inhumés dans le site mémorial  de Rebero dans la ville de Kigali.

Les politiciens ont été victimes de leurs positions politiques différentes du parti au pouvoir de l’époque et de ses alliés et surtout de vouloir sauver les vies humaines  qui étaient mis en danger.

Dans son allocution de circonstance ‘’ La vérité est bien connue, le génocide n’a pas été un accident ou une catastrophe, mais au contraire  il a été bien préparé. C’est pourquoi  en tant que politiciens, nous devront travailler en commun pour lutter contre l’idéologie du génocide, la base du crime commis.’’

Bernard Makuza, ajoute que « même si quelques politiciens ont participé au génocide, ceci n’a pas empêché que d’autres de se distinguent, raison pour laquelle ils ont été  assassinés en premier lieu ».

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Il rappele que le génocide a été préparé depuis l’époque colonial, jusqu’ à la première et deuxième république, les régimes divisionnistes, de ségrégation, de favoritisme, régionalistes et autres maux au sein de la population.

Au nom du forum des formations politiques au Rwanda, Clotilde Mukakarangwa, (porte-parole) dit,  ‘’Il y aura des dialogues entre les membres des différentes formations politiques sur la ligne directrice pour un travail en commun. Les politiciens qui se reposent ici donnent un bon exemple du patriotisme qui sera imité.’’

Le site mémorial de Rebero est situé dans le secteur de Kigarama, District de Kicukiro, où sont inhumés les corps de plus de 140 victimes dont 12 politiciens.

Le cabinet récemment tenu a conclu que les sites mémoriaux de Rebero, Murambi de l’ancienne préfecture de Gikongoro (actuellement en province du Sud) seront mis sur la liste des sites nationaux suite à leurs histoires.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina