Nouveau Journal POLITIQUE

L’Angleterre au Rwanda, chèvre en habit de mouton

L’article qui apparait dans un livre intitule en anglais “Britain’s Real Role in the World”, pour dire”Importance capitale de l’Angleterre  au monde” écrit par Mark Curtis, montre le role reél joue par l’Angleterre  dans le génocide perpetré, contre les Tutsis en 1994 au Rwanda. Deux pays l’Angleterre et les Etats Unis d’Amerique aujourd’hui amis du Rwanda sont cites dans ledit article.

Le  rôle joué par l’Angleterre et les E.U dans le génocide contre les Tutsis n’a jamais éte beaucoup évoqué dans le mé dia, mais comme il est stipul é dans cet ouvrage, l’Angleterre et les E.U ont aussi jouées un role majeur dans le génocide contre les Tutsi.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Seulement le rôle  de ces pays est base sur leurs  profit de ne pas perdre son armee ou les richesses contraire a la France qui avait une armée au Rwanda qui a facilité les Interahamwe a exterminer les Tutsis.

L’article revient sur les points saillants qui montrent le rôle des certains ex-autorités de ce pays dans le cadre de faire echouer  les moyens succeptibles pour aider plus d’un million des Tutsis tués  seulenment dans trois mois.

Au debit du génocide l’Angleterre a réduit l’effectif de son armée dans la mission de maintient de la paix au lieu de l’augementer.

Lorsque la situation était au catombe, le chiffre en assistance humanitaire augmentait, l’Angleterre a décide de réduire l’effectif de son armée de la MINUAR de 2500 – 270 seulement.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Dans l’ouvrage cité  ci-haut, Mark Curtis ecrit: “Cette décision a donné  l’occasion de stabilité aux organisateurs du génocide, assuré s que l’ONU ne les attaquerait pas”.

Le canadien Gen. Romeo Dallaire, commandant de la MINUAR, compare  cet acte de l’Angleterre et le fait de ne pas accorder l’importance  de ce qui se passait au Rwanda.

David Hannay, l’ex-Ambassadeur de l’Angleterre au sein des Nations Unies, c’est bien lui qui a avancé l’aidé de réduire l’effectif de l’armée de la MINUAR. Les E.U ont pris le devant de soutenir la proposition. Ibrahim Gambari ex-Ambassadeur du Nigeria au sein de l’ONU, lui a proposé qu’au contraire il  faudrait augmenter l’effectif, mais les ambassadeurs des pays puissants lui coupent le souflet, l’Angleterre pris le devant pour reduire son effectif.

Gen. Romeo Dallaire, avec beaucoup de chagrin suite a cette  décision et de dire “Mes militaires sont debouts entre les cadavres, ils assistent  la mort des enfants, coulent beaucoup du sang et  blessures pourries.A la champagne, aussi je suis entrain de constater les cadavres  les chiens et vautours devolent les  cadavres humains et bétails.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Seulement l’ex-Président des E.U, Bill Clinton, en visite en 1998 au Rwanda, a fait un acte semblable de demander pardon  en ce terme Nous n’avons rien vite fait au debit du génocide, nous ne devrions pas accepter que les camps de réfugiés soient le refuge des criminels, nous n’avons pas vite accepter le nom réel de “Génocide.”

L’Angleterre a beaucoup lutter de dire que ceux qu’est passe au Rwanda prend le nom  de génocide.

Ce pays a beaucoup lutter contre  l’utilisation du mot génocide dans les Nations Unies pour  dire ce qui s’est passe au Rwanda, ceci parceque s’il est connu que c’est le génocide, ce pays serait accuse de  la non assistance pour lutter contre le génocide comme le stipule les normes de l’ONU ou tous les pays membres sont appelés de lutter  contre le génocide

Apres Juillet 1994, le Conseil de Securite des Nations Unies a confirme que ce qui s’est passé  au Rwanda  était de génocide, mais l’Angleterre s’est vivement opposé  contre l’appelation dans sa letter ecrite aux Nations Unies.

Fin mai 1994, l’ONU a eu l’idée d’augmenter l’effectif des militaires, mais l’Angleterre s’y opposant.

L’ONU a eu l’idée d’envoyer au Rwanda 5500 hommes dans la MINUAR pour stoper les tuéries, l’idee été  bloqué  par les E.U et l’Angleterre.

Finalement l’ONU a pris la résolution  d’envoyer les militaires au Rwanda, l’Angleterre a refusé, de disponibiliser les avions militaires pour aider les militaires au moment ou plusieurs pays avaient accepté de deployer leurs militaires comme ceux de l’Afrique qui n’avaient pas des moyens propres en  avions.

Par des complications alors que  les interahamwe tués les Tutsi, l’Angleterre a accepté de disponibiliser 50 véhicules militaires, mais aussi tardé,s d’arriver au Rwanda jusqu’en juillet 1994.

En juillet 1994, Lynda Chalker, Ministre britanique des Affaires Etrangères est arrive au Rwanda ou il a rencontre le Gen. Romeo Dallaire, qui lui a fait le pont sur tout ce qui se passait au Rwanda. Mais arrive en Angleterre dans une interview accordee a BBC2, la minister declare que Gen. Romeo Dallaire a commis des fautes q’il devrait êtretraduit en justice pour ne pas avoir convencu l’ONU pour q’elle fasse quelque chose d’humanitaire au bon temps’.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Au cours du genocide, le Secrétaire Général de l’ONU Boutros Boutros-Ghali, demandant Linda Melvern (Envoyee de l’Angleterre aux NU) et Madeleine Albright (Envoye de E.U aux N.U) de faire le tout pour que le génocide perpetre au de  s’arreter, et de respondre en ce terme”Quel problème as-tu Boutros? Soit calme.Ne nous melle pas dans les situations compliquées, cd qui se passe ne demande pas l’assistance, tu n’auras rien on y ira pas.”

Cet  article triré du livre ecrit par Mark Curtis, celui-ci veut monter comment l’Angleterre se camoufle en montrant un bon visage aux yeux de la communauté internationale  alorqu’il a joué des rôles négatifs partout au monde depuis 1945 au lendemain de la seconde geure mondiale.

Les relations diplomatique entre le Rwanda et l’Angleterre sont bonnes, la responsabilité,   de ce dernier au cours du génocide commis au Rwanda ne sont jamais evoquées comme celles de E.U. L’Angleterre occupe une place permanente au sein  de l’Organisation des Nations Unies.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

Related posts

Sans les frères Nyamitwe le pouvoir serait aujourd’hui à genoux selon un haut cadre du CNDD

mecky kayi

Accepter la leçon divisionniste, c’est signer sa mort, CP Nyamwasa

Muhanga : La population délaissée réclame la rwandité au Président Kagame

Nsengiyumva Denis

Leave a Comment