Le bilan des morts quand la police rwandaise a dispersé une foule manifestant contre une réduction des rations alimentaires a atteint 11 personnes, a annoncé lundi l’agence des Nations Unies pour les réfugiés.

La police avait signalé que cinq réfugiés congolais avaient été tués et plus de 20 blessés dans l’incident jeudi. C’est suite à des manifestations contre la réduction de l’aide alimentaire au camp de réfugiés de Kiziba, dans l’ouest du Rwanda.

Le HCR a publié une déclaration disant que 11 d’entre eux sont morts à deux endroits.

“Cette tragédie aurait dû être évitée et le recours disproportionné à la force contre les réfugiés n’est pas acceptable”, a déclaré Daniela Ionita, responsable des relations extérieures du HCR.

“Le HCR appelle les autorités à s’abstenir de tout recours à la force et à enquêter sur les circonstances de ces incidents tragiques.  ”

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés est choquée et perturbée par la perte de vies de réfugiés. De nombreux autres ont été blessés, notamment des membres des forces de police et du personnel du HCR.

Huit des réfugiés sont morts dans la ville de Karongi, où des milliers de personnes sont allées manifester dans les bureaux du Programme alimentaire mondial, et trois sont mortes dans le camp de Kiziba.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

La situation au camp de Kiziba, qui accueille plus de 17 000 réfugiés congolais, a été annoncée lundi calme. Le HCR devait reprendre son travail d’aide dans le camp mardi.

Plus de 173 000 réfugiés congolais et burundais se trouvent dans six camps au Rwanda, dont beaucoup sont là depuis plus de 20 ans. Le Programme alimentaire mondial a réduit les rations alimentaires dans les camps de 10% en novembre 2017 et de 25% en janvier 2018 en raison d’une pénurie de fonds.

Le sous-financement a gravement affecté les opérations humanitaires au Rwanda. L’appel de 2018 du HCR pour 98,8 millions de dollars américains en faveur des réfugiés au Rwanda n’est financé qu’à hauteur de 2%.

Le HCR a déclaré avoir reçu seulement deux pour cent des 98,8 millions de dollars (80 millions d’euros) dont il a besoin cette année pour s’occuper des réfugiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina