Le Fonds mondial choisit Donald Kaberuka comme président du conseil d’administration

0

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a annoncé vendredi que son conseil d’administration avait choisi le rwandais Donald Kaberuka comme prochain président du conseil.

Le Fonds, qui est un partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les trois maladies, a également nommé Roslyn Morauta à la vice-présidence du conseil d’administration.

L’organisation a déclaré dans un communiqué que M. Kaberuka et M. Morauta apporteraient “un niveau exceptionnel de leadership et une expérience internationale” au conseil d’administration.

Kaberuka a été président de la Banque africaine de développement et président de son conseil d’administration de 2005 à 2015 et a précédemment occupé le poste de ministre des Finances du Rwanda de 1997 à 2005.

«Le Fonds mondial est un partenariat extraordinaire, qui a eu un impact positif sur l’humanité au cours des deux dernières décennies», a-t-il déclaré à propos du Fonds.

Il a ajouté: «Il est maintenant temps de faire face aux problèmes émergents et de maintenir les acquis. J’ai hâte de travailler avec le conseil d’administration et le personnel pour passer au niveau suivant. Mettre fin à ces trois épidémies est un combat de notre temps et le Fonds mondial a montré que c’était possible ».

Au Rwanda, le Fonds a jusqu’à présent investi plus de 1,3 milliard de dollars en plus de 15 ans pour appuyer le secteur de la santé du pays. Grâce au soutien du Fonds mondial et d’autres partenaires, le Rwanda a fait d’énormes progrès dans la lutte contre les maladies infectieuses telles que le VIH, la tuberculose et le paludisme, ainsi que dans l’amélioration de la santé en matière de procréation, de santé maternelle, néonatale et infantile.

La député de Kaberuka, Roslyn Morauta, collabore depuis longtemps avec le Fonds mondial et a présidé l’Instance de coordination nationale pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

En tant que première dame de Papouasie-Nouvelle-Guinée, elle a toujours défendu la santé, les programmes de lutte contre le VIH et les questions d’égalité des sexes, a annoncé le Fonds dans un communiqué.

«Le Fonds mondial peut fournir un soutien formidable et je sais par moi-même à quel point il peut faire une différence», a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté: “Il n’y a pas de temps à perdre avec un programme aussi ambitieux.”

Kaberuka et Morauta ont été sélectionnés par le conseil du Fonds mondial après une recherche de six mois visant à identifier le meilleur binôme de leadership pour le Fonds mondial. Le processus a été dirigé par le comité de nomination des dirigeants du conseil d’administration et le conseil a parachevé son vote en faveur de l’approbation des deux dirigeants le 2 mai 2019.

Leur mandat de deux ans devrait débuter le 16 mai 2019, à l’issue de la 41e réunion du conseil d’administration.

Ils remplaceront Aida Kurtovic et John Simon, qui sont président et vice-président du conseil d’administration depuis 2017.

Leave A Reply

Your email address will not be published.